fbpx

Il y a quelques semaines, au cours d’un week-end particulièrement agréable, j’ai eu le plaisir de ressentir un flux important d’émotions positives. Je me sentais particulièrement bien, légère, heureuse… Rien n’aurait pu me faire descendre de ce nuage. Rien, ou presque !

J’ai eu le “malheur” de prendre part à une conversation désagréable dont je n’ai aujourd’hui presque aucun souvenir. Les paroles négatives s’enchainaient, chacun essayait de convaincre son voisin tout en campant sur ses positions, le ton est monté… et en l’espace de quelques minutes, l’état particulièrement agréable dans lequel j’étais a tout simplement disparu. Bien que le ton des uns et des autres n’ait jamais été agressif, je me suis rapidement sentie mal, voire abattue.

Suite à ses échanges, je me suis isolée quelques minutes. J’ai médité, précisément 6 minutes. J’ai laissé les émotions monter, et s’envoler. Je me suis sentie mieux de nouveau. Et surtout, j’ai compris.

J’ai compris que quand bien même j’apprécie de discuter avec certaines personnes, voire de débattre avec elles, dans certains cas cela me fait plus de mal que de bien. Et puisque personne ne peut le faire à ma place, c’est à moi d’identifier jusqu’où je peux aller afin de me préserver.

Mais comment se protéger des conversations négatives et des débats houleux ?

Choisir où l’on place son énergie

Avant toute chose, il est nécessaire de faire un choix conscient : où voulez-vous placer votre énergie ? Préférez-vous l’utiliser pour aider et soutenir, pour convaincre et défendre vos opinions ? Pour d’autres choses ? Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse. L’important, c’est d’être conscient de ses intentions.

Poser ses limites

Lorsqu’une conversation prend une tournure qui ne vous convient pas, sachez poser vos limites. Mettez un terme à l’échange, que ce soit en informant que vous ne souhaitez pas aller plus loin, ou si cela s’avère complexe, en prétextant une urgence ou en changeant délicatement de sujet.

Se dégager subtilement

Certaines personnes, lorsqu’elles se plaignent et tiennent des propos négatifs, ont tout simplement besoin d’exprimer leurs émotions. Tenter de les convaincre qu’elles ont tort ou qu’elles pourraient voir les choses autrement ne fonctionnera probablement pas avec elles. Dans ce cas, allez tout simplement dans leur sens : faites preuve d’empathie, dites-leur que vous comprenez ce qu’elles veulent dire et ce qu’elles peuvent ressentir. Cela vous évitera d’entrer en conflit. Et rien ne vous empêche ensuite de faire dévier la conversation vers des choses plus agréables !

Votre témoignage m’intéresse !

Que voulez-vous vivre, ressentir, et faire au quotidien ? Où voulez-vous investir votre énergie ?
Comment gérez-vous les conversations qui vous vident de votre énergie positive ? 

N’hésitez pas à partager vos intentions et votre expérience dans les commentaires !

Photo : Joanne Tatham (Instagram)