Blog

Et si tu décidais ?

Et si tu décidais ?

On avance toujours quelque part en sachant parfaitement à quoi s’attendre.
On sait comment ça va se passer, si l’on va apprécier ou non l’expérience, comment les autres vont se comporter, comment nous allons réagir…

Ce n’est pas de la magie, c’est juste comme ça.
Nous savons avec certitude.

Pourtant, il n’y a aucune certitude. Aucun moyen de savoir. Zéro !
Et dans le même temps, bien sûr qu’il y a un moyen de savoir… Assez précisément, même.

Tout ou presque est prédéterminé dans notre façon d’appréhender les choses, les évènements, les personnes.
Et tu le verras aussi clairement que moi si tu t’observes un peu, si tu observes les autres.

Lorsque l’on déteste faire quelque chose, on le dit, on soupire, on y va à reculons, et… la majorité du temps, l’expérience est effectivement désagréable, lente, pénible…

Pourtant, il y a bien quelques exceptions, ces moments où la vie nous surprend, les gens nous surprennent et rien ne se produit comme anticipé : tout est bien mieux que ce à quoi nous nous attendions.

Cependant, même lorsque l’on est agréablement surprise, reste ce moment délicat, désagréable : celui de l’anticipation négative. Il nous fait perdre du temps, de l’énergie, et… franchement, qui a besoin de ça dans sa vie ? Nos expériences de vie peuvent être déjà suffisamment complexes… pourquoi en rajouter ?

Lorsque je me prends à anticiper négativement, je tache donc de faire un exercice simple : m’interrompre, reconnaître ma crainte, l’effacer (même partiellement), et choisir un autre type d’anticipation – un qui est à mon service.

L’un de mes principaux objectifs étant de me faciliter la vie autant que possible, ma mission est accomplie. Et en bonus, mon bonheur augmente, celui de mes proches aussi (qui apprécie d’être aux côtés de quelqu’un qui se plaint de petites choses sans importance ?).

Alors, la question est : et si tu décidais que tout pouvait être facile, fluide, agréable, joyeux… que se passerait-il ? Comment ta vie pourrait-elle s’améliorer ?

Il ne s’agit pas de fermer les yeux sur de véritables dangers, risques, ou problèmes. Loin de là.
Mais lorsqu’on parle d’accomplir dans notre business des choses qui ne nous plaisent pas, ou encore de gérer des tâches du quotidien… pourquoi ne pas porter un regard différent, et utiliser notre pouvoir de prédétermination à notre service ?