fbpx

Je suis une analytique. J’aime amasser des infos. Apprendre. Avoir toutes les données.

J’aime ça, mais surtout… j’en ai besoin.

C’est plus fort que moi. Il le faut.

Comment prendre une décision éclairée quand on n’a pas toutes les données, pesé le pour et le contre, réfléchit bien sagement, évalué correctement ?

Ben oui quoi !

J’ai passé des années à fonctionner comme ça. Et pendant toutes ces années, je n’ai pas pris beaucoup de décisions.

Même quitter mon CDI dans ma multinationale, ça n’a pas été une vraie décision : c’était une question de survie !

En devenant entrepreneure, j’ai dû me rendre à l’évidence : il fallait agir.
Et plus. Beaucoup plus que ça.

Un seul moyen : arrêter d’analyser.

Ça m’a pris du temps. Du temps à stagner. Du temps à me plaindre intérieurement. À (faire semblant de) ne pas comprendre.

Et puis j’ai écouté mes trippes. J’ai choisi de prendre des décisions au lieu de reporter.

Parce que prendre une décision, c’est faire bouger les choses, c’est avancer, c’est prendre les choses en mainsC’est être la boss, pour de vrai !

Est-ce que ça veut dire ne plus réfléchir ? Certainement pas !

Ça veut dire avoir conscience qu’on n’aura jamais suffisamment d’informations pour être satisfaite. Et que le meilleur moyen d’avoir plus de données, c’est de provoquer la rencontre… avec ces données, justement.

Décider. Agir. Avancer. Être la boss, pour de vrai.

Procrastiner et laisser les choses se faire, ce n’est pas décider.
C’est laisser les circonstances décider pour soi.

Perso je dis “plus jamais” ! Qu’est-ce que t’en dis ?