fbpx

A mes débuts, j’étais impressionnée par ces coachs capables d’avoir des centaines de participant-e-s à leurs programmes en ligne.

Imagine, des centaines de personnes pour une seule promotion d’un programme ! C’est ce qu’on peut appeler un programme qui cartonne, non ?!

Pour autant, je ne me suis pas lancée dans la création de programmes de groupe tout de suite. Il m’a fallu environ deux ans avant de me lancer.
Au début, je fantasmais sur une grosse affluence, une vague d’inscriptions de folie.
Mais ça ne s’est pas produit de cette façon. Et j’ai été déçue. Ma confiance en moi en a pris un coup. Léger, mais tout de même.

Ce qui est fabuleux avec la confiance en soi, c’est que c’est à l’intérieur de soi qu’on la trouve.
Tant qu’on cherche des éléments à l’extérieur de nous, c’est fragile. Mais quand on ne cherche que notre validation, notre approbation, ça fonctionne beaucoup mieux !

J’ai donc cessé de mesurer mon succès en nombre d’inscrites, mais en terme de plaisir et d’accomplissement personnel.
Si je gagnais 50 millions d’euros au loto, je continuerais de pratiquer la même activité professionnelle ; si c’est pas avoir réussi sa vie, ça !

L’autre élément fabuleux, c’est que bien souvent, c’est une question de point de vue, de perspective.
Par exemple, j’ai commencé à me trouver jolie quand j’ai commencé à être modèle photo. Pas parce qu’on me disait que j’étais jolie, mais parce que je me voyais pour la première fois sous des angles différents, des angles sous lesquels je ne m’étais jamais vue.

J’ai donc commencé à regarder les choses sous un autre angle, et j’ai réalisé que je n’avais pas du tout envie d’avoir des centaines de personnes dans mes programmes !
Dans ma vie personnelle, je n’aime pas les grands groupes. J’aime l’intimité qui permet de mieux établir une relation, de mieux connaître les autres. Pas étonnant que je désire la même chose dans mes programmes.

Il suffit parfois de mieux se connaître pour booster sa confiance en soi 😉

INDOMPTABLE n’a pas vocation à accueillir un groupe immense comme le permettrait pourtant le format virtuel.

INDOMPTABLE a vocation à créer des liens.
INDOMPTABLE est l’occasion pour moi d’accorder de l’attention à toutes malgré le format groupe.
INDOMPTABLE permet de se sentir safe.
INDOMPTABLE est intime.

Pour la première fois, j’ai intégré une limite automatique à mon système d’inscriptions. Je ne l’ai pas fait dès le début du lancement, mais ça m’apparait maintenant important.

Au moment où j’écris ces lignes, 4 places sont encore disponibles*.
C’est le maximum de participantes supplémentaires que je désire accompagner dès lundi.
Et je serais enchantée de te compter parmi nous.

Tu peux encore t’inscrire jusqu’à dimanche soir (si les places restantes ne sont pas pourvues d’ici là) :
http://joannetatham.fr/indomptable

*EDIT : Il ne reste plus qu’1 place !