fbpx

Nous étions à la moitié de nos vacances, et déjà, je regrettais.
Jusque là, rien ne s’était déroulé comme prévu.

Peu de calme, pas de lecture au soleil, ni de randonnée…

Je mangeais trop et j’étais fatiguée. Et pour couronner le tout, j’avais complètement lâché mon programme sportif !

Je l’avais senti venir, pourtant. Je savais que je filais un mauvais coton.

La passion. L’obsession. De grands classiques chez moi lorsque je me lance dans un nouveau projet.
Car oui, j’ai eu la brillante idée de me lancer dans un nouveau projet juste avant ces vacances… d’ordre personnel, mais tout de même !

Ces vacances ont donc rapidement ressemblé à un échec.
Je ne me reposais pas. Je ne prenais pas soin de moi.

J’ai été très frustrée. Je m’en suis voulue.
Je me suis accrochée. J’ai serré les poings.

J’ai oublié ce que je savais pourtant au plus profond de moi. Des pratiques simples et fortes.
…jusqu’à ce que ça me revienne. Enfin !

J’ai senti mon corps se relâcher. Mon esprit s’apaiser. Mes pensées ralentir. Mes émotions se stabiliser.

J’ai lâché prise.
J’ai accepté.

Et comme ça, en une fraction de seconde étendue sur plusieurs heures… j’ai transformé des vacances ratées en vacances parfaites.