fbpx

Appuyer sur pause.

Prendre le temps que je veux, que je mérite, dont j’ai besoin.
Prendre soin de moi, plus encore, mieux encore.

Ne rien faire.

Mettre de côté certaines choses, le temps de focaliser mon attention sur d’autres. Car vraiment, je crois qu’on peut tout avoir, mais pas toujours en même temps.

Ne rien faire. Et parfois, faire. Plein.

Jongler. Avec des accessoires différents. En l’occurrence des projets.

Vous ne pensiez pas que j’allais ralentir tout le mois pour ne rien faire du tout ? Ne rien faire du tout, je le fais au moins une journée par semaine.

Mais là, j’ai des projets, de beaux projets, pour janvier. Ils sont ma priorité. Surtout cette formation que je prépare.

Quelque chose de pratique, de concret, d’utile, d’important, délivré de diverses façons (en tout cas, c’est comme ça que j’y pense pour l’instant), mais aussi d’évolutif. Et dans la phase initiale de création pure et dure (c’est à dire, tout ce qui ne concerne pas la mise en forme), j’ai besoin de plus d’espace, de plus de temps… et mon temps de “perso”, celui rien qu’à moi, n’est pas négociable.

Surtout en hiver, surtout en décembre, surtout à l’approche des fêtes que, je dois avouer, je n’aime pas (merci de m’épargner un couplet sur à quel point c’est pourtant génial, les fêtes, etc etc – je n’aime pas tout ce qui entoure les fêtes – c’est mon droit, nonmého ! chut). J’ai besoin de plus de moi, plus de lui, plus de nous. Cosy. Sans pression. Tranquille.

Mais j’ai de si beaux projets pour janvier. Ils sont ma priorité. Surtout le rebranding de mon site.

De nouvelles couleurs. Un nouveau ton. Une nouvelle vibration. Lentement mais sûrement. Sûrement avant janvier, d’ailleurs. Avec une interruption de service nécessaire d’ici là. Je ne sais pas quand exactement, mais courant décembre, pendant une période indéterminée (mais la plus courte possible), le site ne sera pas accessible. Vous saurez pourquoi !

Je vais m’effacer pendant quelques semaines, donc. Mais pas totalement.
Les femmes merveilleuses de ma liste VIP découvrent d’ailleurs au moment de la publication de cet article mon invitation.
Une invitation régulièrement renouvelée à participer à un mouvement, mon mouvement, notre mouvement…

Parce que je ne pouvais pas clôturer l’année autrement. Parce que je ne pouvais pas m’effacer complètement sans offrir un peu plus à toutes les femmes merveilleuses qui me suivent depuis si longtemps, participent à la réflexion, me font avancer autant que je les fais avancer.
Parce que j’ai envie qu’ensemble, nous participions à la création de quelque chose de beau, quelque chose de grand. À notre façon, à notre niveau.

Je vous dis à très vite 🙂