Blog

L’équilibre se situe ailleurs

L’équilibre se situe ailleurs

Dans ta vie, ce ne sont pas les responsabilités qui manquent. Que ce soit côté pro ou côté perso, tu es sur tous les fronts, on peut compter sur toi et d’ailleurs… qu’est-ce que ça fait du bien ! (aux autres ;))

De ton côté, tu te sens investie, oui.
Tu n’es pas du genre à te laisser démonter par ta to-do list.
Tu fais ce qu’il y a à faire. Après tout, il faut ce qu’il faut ! Et qui le fera, sinon ?

D’ailleurs, tu as peut-être déjà poussé l’usage de la to-do list un peu plus loin pour équilibrer les domaines de ta vie. Si ce n’est pas encore le cas, tu y penses peut-être.
Si c’est une alliée précieuse pour jongler entre toutes tes responsabilités, pourquoi ne pas l’utiliser aussi pour t’assurer de voir tes amis, de t’amuser, de prendre soin de toi ?

Honnêtement… ça peut marcher.
Mais TRÈS honnêtement, ça ne fonctionne généralement pas de façon optimale… et/ou pas très longtemps.

::

Je le sais parce que j’ai justement essayé de le faire, pour de vrai. J’ai bloqué tes créneaux horaires dans mon agenda.
Mais étant une entrepreneure passionnée par ma mission… le travail débordait toujours sur ces créneaux a priori bloqués à l’avance.

Et lorsqu’il s’agissait de rendez-vous impliquant une autre personne, j’y allais en trainant des pieds (je n’en suis pas fière, mais c’est la vérité). Du coup, au fil du temps, j’ai de moins en moins pris ce type d’engagement (qui a envie d’aller quelque part à reculons ?!)

Résultat des courses : Frustration, culpabilité, incapacité à recharger mes batteries efficacement… toujours autant de fatigue, de ras le bol, et cette sensation de passer à côté de quelque chose (ma vie ?).

Du côté de mes clientes, même topo : poser à plat tous les domaines de leur vie, se fixer des objectifs pour chacun avec des deadlines et des créneaux horaires dans l’agenda, ça marche pour certaines. Pas sur la durée, parce qu’elles n’auraient pas eu besoin de moi si ça avait été aussi simple.

::

En fait, opter pour l’organisation, la to-do list, l’agenda… ce n’est qu’un premier pas qui aide ponctuellement, mais ne se suffit pas à lui seul.

Parce qu’équilibrer les différents domaines de sa vie, ce n’est pas tout à fait ce que l’on croit.

Ce n’est pas juste s’assurer de faire 1 ou 2 très beaux voyages dans l’année.
Ce n’est pas juste sortir avec des ami·e·s ou recevoir 2-3 fois par semaine.
Ce n’est pas juste aller à la salle de sport/courir/nager régulièrement.
Ce n’est pas juste partir en vadrouille presque tous les week-ends.
Ce n’est pas non plus tout ça à la fois.

C’est changer de perspective.
Voir les choses autrement.
Les sentir autrement.
Transformer sa carte du monde.
Se comprendre. S’accepter, aussi.
Et… c’est aussi ne pas dire oui à tout… même côté loisirs.

Parce qu’en réalité, aucun élément n’existe indépendamment des autres.
Tout coexiste au même moment. Tout doit trouver sa place… et ça commence ailleurs que dans l’agenda et le pratico-pratique.

::

Alors oui, tu peux continuer d’essayer de bouger des choses à droite et à gauche, d’insérer du self-care et des sorties pour veiller à parvenir à tout faire. Mais la vérité c’est que ce n’est pas forcément la solution, et qu’en prime, ça pourrait accélérer ton avancée vers le burn-out (un truc en plus dans ton emploi du temps… ça reste un truc en plus, même si tous ne se valent pas).

Mais si tu es prête à essayer autre chose, une autre approche, à développer une autre perception, mieux te connaître pour mieux identifier ce qui va fonctionner pour toi, Le Cercle :: Vivre en Harmonie est une bien meilleure option.

Les inscriptions sont ouvertes et nous commençons le 15 juillet (et pas de panique, le format est tout doux, respectueux de ton emploi du temps et de tes engagements). Profite de l’opportunité, rejoins-nous ! http://joannetatham.fr/lecercle