fbpx

Je sais que c’est à contre courant de ce qu’on a l’habitude d’entendre et de lire ces temps-ci mais je dois vous faire un aveu : J’aime me plaindre.

Et je sais. Je sais que c’est “mal vu”. Je sais que beaucoup d’autres coachs et expert-e-s du développement personnel vous montreront la plupart du temps leur meilleur profil et ne vous encourageront jamais à vous plaindre.

Mais vous savez quoi ? Je suis un être humain. Je n’ai pas que des bons profils (mais j’éviterai de vous montrer mon mauvais profil en photo ;)). Ma vie et ma personnalité sont aussi peu lisses que mes cheveux (et ça tombe bien, j’adore ! il m’a fallu du temps, mais j’adore).

Et on a beau dire ce qu’on voudra, mais mon avis à moi, c’est que se plaindre, c’est bien, c’est bon.

Voilà.

J’aime me plaindre, parce que ça me permet de regarder en face ce qui ne va pas. C’est une occasion de le formuler à haute voix, de le reconnaître, de ne pas être dans le déni.

J’aime me plaindre, parce que ça me permet d’exprimer ce que je ressens, et même, d’être plus au contact de ce que je ressens, de ne plus étouffer au fond de moi les souffrances, les frustrations, les émotions négatives en général.

J’aime me plaindre, parce qu’une fois que c’est fait, toutes ces m*rdes ne m’appartiennent plus, et ce qui ne m’appartient plus me rend plus légère (J’arrête le superflu, hein ;))

J’aime me plaindre, parce que ça me permet de trouver des solutions. Une fois que les émotions négatives ne sont plus en moi, elles libèrent de la place pour les solutions. Celles qui sont déjà en moi, étouffées par le reste.

Essayez.
Vraiment, pleinement.
Mais attention, sans vous vautrer dans vos plaintes, hein ! Sinon, ça marche moins bien.

Et si vous recueillez une plainte, écoutez simplement.
Ne dites pas à l’autre ce qu’elle devrait faire.
Écoutez uniquement.
Laissez lui l’espace nécessaire pour trouver ses solutions, sauf si votre avis est sollicité.
Ne minimisez pas sa situation.
Écoutez sans éponger, et vous verrez, ça passera.

Et puis un gros hug et des <3 ça aide aussi toujours.

Votre mission, si vous l’acceptez

Venez vous plaindre un bon coup dans les commentaires.
Pas la pêche ? Ras le bol ? Dites-le, criez-le EN MAJUSCULES.
Expulsez-moi ces mauvaises ondes. Vous allez voir, ça fait un bien fou !
Et partagez cet article avec vos ami-e-s.