fbpx

Altruiste : Qui se soucie du bien d’autrui d’une manière désintéressée.

La première fois qu’on m’a qualifiée d’altruiste, je me suis sentie flattée…. mais j’ai également été un peu surprise. Sur le moment, difficile d’identifier pourquoi j’étais étonnée d’être perçue comme quelqu’un d’altruiste. Après tout, j’étais une nana sympa, alors qu’est-ce qu’il y avait de surprenant là dedans ?

En y réfléchissant un peu plus, j’ai réalisé qu’en fait,  je ne crois tout simplement pas à l’altruisme. Pourquoi ? Parce que selon moi, les meilleures intentions du monde ne sont jamais complètement désintéressées.

Est-ce que je suis vraiment désintéressée quand je fait quelque chose pour quelqu’un, quelque chose de “bien”  ? Non, bien sûr que non !

Je ne fais pas ce que je fais complètement pour les autres, je le fais parce que ça me fait du bien à moi.

Ça me fait du bien, à moi, de voir que je peux contribuer au bonheur de quelqu’un.

Ça me fait plaisir, à moi, de pouvoir me regarder dans le miroir parce que je n’ai pas poignardé quelqu’un dans le dos, quitte à faire quelque chose qui ne me rend que moyennement service.

Ça me fait plaisir, à moi, d’aider mes camarades entrepreneures et aspirantes entrepreneures à créer et développer une vie dans laquelle le perso et le pro cohabitent harmonieusement, parce que je le fais bien et que j’aime me sentir utile.

Ça me fait plaisir d’aider les autres, parce que si tout le monde est plus heureux, le monde est plus agréable à vivre. Et c’est ce que je veux pour moi, vivre dans un monde plus agréable !

Je ne suis pas altruiste, donc, et je suis très à l’aise avec ça. Mon conseil : soyez-le vous aussi !

Identifiez en quoi et par quoi vous êtes intéressée, et vous aurez un plus grand impact sur le monde qui vous entoure.
Vous serez meilleure encore dans ce que vous faites. Vous passerez au niveau supérieur. Vous vous découragerez moins vite.
Parce que vous saurez vraiment pourquoi vous faites ce que vous faites, et il n’y a pas de meilleure motivation au monde !

Votre mission, si vous l’acceptez

Demandez-vous pour quelle véritable raison vous faites ce que vous faites.
Vous faites le bien autour de vous ? Pourquoi ? Qu’est-ce que ça vous permet de faire, de vivre, et d’être ?
Dites-nous tout dans les commentaires !