fbpx

Si l’on a parfois besoin de prendre le temps de se concentrer sur certaines choses plutôt que d’autres, il est aussi bon de faire des pauses régulières pour faire le point. Si je me prête aujourd’hui à cet exercice publiquement, c’est aussi parce que tout ne s’est pas exactement passé comme prévu. J’ai parfois réussi à atteindre les objectifs que je me suis fixés, parfois non… je ne suis après tout qu’un être humain avec ses défauts, ce qui ne m’empêche pas d’accomplir des choses  et de poursuivre ma route !

Travail

Depuis le début de l’année, j’ai posé de nombreux actes. J’ai fait des choix et repensé mon activité professionnelle, ce qui m’a demandé pas mal de travail… et de coups de pieds au derrière ! J’ai également transformé le site web concerné, que je mets enfin à jour plus régulièrement.

J’ai également poursuivi un projet débuté fin 2011, et qui touche à sa fin. D’autres sont également en préparation, mais je n’en dirai pas plus tant que rien n’est fait 😉 J’ai passé trop de temps sur certaines choses, pas assez sur d’autres, mais pas de regret : le chemin est ce qu’il est, je l’accepte et c’est très bien ainsi.

Santé

J’ai arrêté de fumer (en tout début d’année) et me suis (re)mise au sport (lors de mon premier arrêt, j’avais pris 8kg, donc 5 les trois premières semaines…. kilos que je n’ai jamais vraiment reperdus). J’ai commencé tout en douceur (j’y reviendrai dans un article ultérieurement), puis de façon plus intensive, et ça a très bien fonctionné…. Jusqu’au moment où, pour diverses raisons, j’ai arrêté pendant deux semaines : le pèse personne s’est affolé !

Par ailleurs, après avoir arrêté de fumer, je n’ai pas rencontré de problème particulier a l’exception des premiers jours, si ce n’est que lorsque j’étais en présence de fumeurs, j’avais terriblement envie de fumer. Et le beau temps revenu, impossible d’être à la terrasse d’un café ou de se prélasser près des étangs proches de chez moi sans être systématiquement prise de cette envie. J’ai donc fini par craquer, au bout d’un peu plus de deux mois. On est loin des 3 ans que j’avais réussi à atteindre sans effort particulier !

Je ne vous cache pas que reprendre du poids et revenir à la cigarette, ça en fiche un coup à l’estime de soi. Pourtant, je ne me laisse pas abattre. Et je m’oblige à ne pas considérer cela comme des échecs, mais plutôt comme des expériences. D’une part, parce que chaque cigarette non fumée, et toute heure passée à prendre soin de mon corps n’est jamais perdue : j’y ai gagné beaucoup. D’autre part, parce que ces obstacles que je ne suis pas parvenue à dépasser m’en apprennent sur moi-même et me permettront d’appréhender les choses différemment à l’avenir.

Non, je n’ai pas dit mon dernier mot ! J’ai repris mon corps en mains (sport, alimentation), et avec un peu de soutien, je reste focalisée sur mon objectif avec un esprit po-si-tif !

Simplicité

J’ai fait quelques achats vestimentaires : un pantalon et un jean ont craqué (pas à cause de ma prise de poids, ne soyez pas médisants 😉 ils avaient tout simplement “bien vécu”), j’ai donc acheté un nouveau pantalon. J’ai également acheté quelques tops, car après avoir porté les mêmes pendant très longtemps (et très souvent) ils ont fini par s’user… quant à d’autres, je ne peux tout simplement plus les voir en peinture, et/ou ils ne me ressemblent pas/plus.

Pas d’achat inutile à mentionner donc, et j’en suis bien heureuse ! Ma façon de consommer a bien changé, et j’en suis très fière. Alors qu’il y a quelques années, j’achetais mes vêtements presque “en vrac”, sans trop y réfléchir, je suis véritablement passée en mode “conscient”. Je prends vraiment le temps de la réflexion, et repose souvent des vêtements parce que je ne suis pas “sûre”. Et cela, même lorsque j’ai vraiment besoin d’une pièce en particulier (en remplacement d’une autre par exemple).

Un axe de progression à travailler tout de même : le rangement. Étant de nature bordélique, la simplicité et le désencombrement m’évitent vraiment le pire, mais dans le cadre de mon travail, cela reste “compliqué” : les dossiers de mes clients sont toujours parfaitement en ordre, mais en phase de recherches et de réflexion je prends beaucoup de notes en mode papier-crayon (à croire que je ne suis pas aussi geek que cela !) et en garde beaucoup à portée de mains. Mon bureau peut donc vite être en chantier ! 😉

Je ne me fais pas de soucis cependant : moi qui pensais être “irrécupérable” au niveau de ma garde robe, j’ai fait de beaux progrès. tout est donc possible !

Bilan

Le chemin est tout aussi important que la destination. Peu importe les obstacles ou les “échecs”, il ne tient qu’à nous de redresser la barre, même si parfois, une aide ou une motivation extérieure est nécessaire. Rien n’est jamais perdu, et regarder rapidement en arrière pour voir ce qui a déjà été accompli nous en donne souvent la preuve.

Votre témoignage m’intéresse !

Et vous, qu’avez-vous réussi à accomplir depuis le début de l’année ? Comment comptez-vous redresser la barre si certaines choses ne se sont pas passées comme vous l’auriez souhaité ?

Partagez votre expérience dans les commentaires !

Photo : Erin Kohlenberg