fbpx

J’ai eu le plaisir d’être invitée la semaine dernière à un petit déjeuner qui se tenait en amont du salon des micro-entreprises.

Le thème : “La marque, facteur clé de succès pour la création ou reprise d’une entreprise”.

Les intervenants : Gérard Caron, Henri de Maublanc et Renaud Duteil.

(Oui, je sais, que des hommes ! Mais peut-être toi prochainement ? ;-))

Je te rassure tout de suite, je vais t’épargner un long compte-rendu ennuyeux, car ce petit-déjeuner était loin de l’être. Il était même passionnant !

Et même si, comme Gérard Caron l’a souligné lorsque nous avons échangé rapidement, je savais déjà tout ce qui allait se dire ce matin là, un rappel ne fait jamais de mal. Alors pourquoi t’en priver ? 😉

À mon tour donc de te rappeler quelques points super importants :

– En tant qu’entrepreneure on ne vend pas des produits/services, on vend des émotions. Et oui, vendre/créer des émotions, c’est de l’art !

Les client-e-s se demandent comment acquérir une émotion, et tu dois répondre à cette question.

– Mais attention, c’est important de rester authentique, car l’émotion n’est jamais artificielle longtemps. Tes client-e-s ne seront jamais dupes !

Ta marque doit donc porter des valeurs, des ambitions, et les communiquer.

– Et c’est là que le storytelling entre en jeu : sans histoire, il n’y a pas de marque ! Et comme le laissait deviner le thème du petit-déjeuner, la marque est le nerf de la guerre… à tel point que, pour reprendre les mots de Gérard Caron “Le produit a ses limites, la marque est illimitée.”

Pas étonnant, puisque comme il nous l’a rappelé lors de son intervention, la marque permet de marquer son territoire, se faire remarquer, et se démarquer. How cool is that?

– Pour revenir au storytelling, l’idéal est bien entendu que l’histoire soit vraie et authentique.

Si tu n’as pas d’histoire vraie et captivante à raconter ?
Dans un premier temps, creuse un peu plus parce que je sais que beaucoup d’entrepreneures dans mon audience ne font pas ce qu’elles font pour rien, sans raison. Dans la majorité des cas, il y a bien une histoire derrière la création de l’activité.

Mais si vraiment il n’y a pas d’histoire ? Eh bien c’est très simple : on crée une légende !
Je sais, je sais, c’est ambitieux, mais je sais que tu es ambitieuse, alors pourquoi pas ?

Ce n’est pas parce que ton entreprise est petite que la marque n’est pas potentiellement une grande marque ! 😉

Mes questions pour toi aujourd’hui :

Quelles émotions offres-tu à tes client-e-s ? Quelles sont les valeurs de ta marque ? Quelle est son histoire ?

Dis-moi tout dans les commentaires !