fbpx

Perte d’emploi, reconversion professionnelle, la criiiiiiise (!)… la vie est loin d’être un long fleuve tranquille, et les difficultés que nous avons tous, à un moment ou un autre, rencontrées sur notre chemin nous le rappellent régulièrement. Le quotidien est plus lourd à supporter, mais pas seulement pour soi-même. Car ces évènements, même s’ils ne concernent au départ qu’une personne, peuvent avoir des répercussions sur la vie de couple et de famille.
Alors comment appréhender les moments difficiles à deux (ou plus) ?

Vous êtes une équipe

Même si vous pouvez vous sentir coupable d’infliger à l’autre des conséquences qui n’auraient touché que vous et personne d’autre si vous étiez célibataire, dites-vous que vous avez de la chance : vous n’avez pas à traverser cette épreuve seul.

N’oubliez donc pas que vous êtes au moins deux à traverser cette tempête, et ne faites pas cavalier seul. Vous aimeriez sans doute être celui qui trouve des solutions, et c’est une réaction naturelle, mais puisque ce n’est pas uniquement votre problème, faites les choses à deux, prenez les décisions ensemble. L’autre est votre allié, pas votre adversaire ! Vous avez le même objectif : retrouver l’équilibre.

Établissez un plan ensemble pour réduire vos dépenses si cela est nécessaire, revoyez le partage des tâches ménagères… Faites en sorte que les besoins de chacun soient respectés.

Communiquez sans faire porter tout le poids à l’autre

Dans cette perspective, il est bien sûr très important de communiquer. Partagez vos idées, vos envies, vos doutes…. mais sachez vous arrêter. Vous n’êtes pas le seul à souffrir de la situation, et il se peut que la personne qui partage votre vie prenne sur elle pour ne pas “en rajouter une couche” en communiquant ses propres peurs. Dans ce cas, elle peut choisir de ne pas faire part de ses angoisses et encaisser les vôtres… jusqu’au moment où la coupe sera pleine. Ne vous victimisez donc pas trop.

N’hésitez pas à vous confier à d’autres personnes de votre entourage, et pourquoi pas, vous faire aider par un professionnel (psy, coach…). C’est à la fois l’occasion d’avoir de nouvelles perspectives, mais aussi l’opportunité d’avoir un espace de parole libre et neutre.

Faites autrement

Vivre une période de transition et devoir faire des ajustements peut porter un coup au moral, c’est certain. Il est donc important de savoir conserver certains plaisirs, même s’ils se font plus rares. Vous n’êtes pas forcément obligés de cesser toute dépense : peut-être pouvez-vous revoir la façon dont vous dépensez.

Réservez le restaurant ou le cinéma aux occasions spéciales (anniversaires, fêtes…) et faites de ces moments de partage de vraies célébrations, en les savourant tout particulièrement.

Mettez en place une routine

Faites en sorte de conserver un rythme, même si êtes au chômage. Ne procrastinez pas, mais faites aussi en sorte de vous réserver des moments pour souffler et vous vider la tête.

Réservez un temps pour la recherche d’emploi, un autre pour faire du sport, un autre pour partager des activités et discussions avec vos proches…

Appréciez ce que vous avez

Concentrez-vous sur le positif autour de vous. Vous n’avez peut-être pas besoin de plus, et peut-être pourriez-vous même vivre avec moins. Souvenez-vous que dans le fond, vous êtes riche de tout l’amour présent dans votre vie. C’est cliché, mais tellement vrai !

Alors dites à votre femme que vous l’aimez, serrez votre mari dans vos bras, remerciez vos amis pour leur écoute et leur soutien inconditionnel. Ayez de la gratitude pour toutes les choses qui font que vous êtes toujours debout, riez avec vos proches.

Servez-vous de cette épreuve

Pensez aux épreuves que vous avez déjà traversées par le passé. Si vous êtes là où vous êtes aujourd’hui, c’est que vous avez survécu. Il n’y a pas de raison que vous ne surviviez pas à ce coup dur.

Profitez également de cette période trouble pour apprendre à vous connaître, et tirer des leçons de cette expérience. Mais aussi, c’est une opportunité de resserrer les liens entre vos proches et vous, et de grandir.

Pensez à l’avenir. A celui que vous êtes en train de construire. Et à toutes les choses que vous aurez apprises et réussi à accomplir… Vous êtes plus fort que vous ne le pensez.

Votre témoignage m’intéresse !

Avez-vous déjà traversé une période difficile ? Comment avez-vous surmonté cette épreuve en couple ou en famille ? Quelles ont été les répercussions ? Qu’auriez-vous fait différemment ?

Partagez votre expérience dans les commentaires 🙂

Photo : superde1uxe