Blog

Vibrer plus haut

Vibrer plus haut

« Lorsque ma vibration est élevée, je manifeste mes rêves »

C’est un principe aussi simple que vrai, que l’on observe bien dans les relations humaines.

Après tout, personne n’a envie de se rapprocher d’une personne perpétuellement négative, qui ne voit jamais de solution à rien et n’essaie pas de changer sa situation…
Alors comment imaginer que nos rêves puissent se rapprocher de nous si nous sommes négatives, en « vibration basse » ?

Pendant longtemps, ça a été ma façon d’expliquer les Miracles, d’expliquer comment l’on fait de la Magie, comment l’on Manifeste ses rêves : en vibrant haut pour attirer ce que nous désirons.

Jusqu’à ce que je réalise quelque chose : je n’avais pas tout à fait raison.

Parce que l’Univers ne joue pas avec nous.
Parce que nous n’avons en réalité rien à prouver.
Parce que nous n’avons pas à être une autre personne que celle que nous sommes pour mériter ce que nous désirons.

Faire croire le contraire est hyper culpabilisant. Il est temps d’arrêter d’y croire et de le faire croire autour de nous !

Non, l’Univers ne joue pas à un jeu avec nous.
Nous sommes en permanence parfait·e·s, quel que soit notre état d’esprit.
Nous avons droit à tout ce que nous désirons, tout le temps.
Ce n’est pas notre vibration qui nous y donne droit.
Ce n’est pas une question de mérite.

C’est une question de vibration, oui.
C’est opérer depuis une vibration qui dit que l’on est prête à accueillir, à recevoir.
La vibration d’une personne qui sait qu’elle a le droit d’obtenir ce qu’elle désire.

Cette vibration haute, c’est un peu notre bat-signal.
Car en réalité, l’Univers n’attend en réalité que notre feu vert.
Et en alignant paroles, actions et vibration, notre message est clair : nous voulons vraiment ce que nous disons vouloir, et nous sommes prêtes à l’accueillir.

Vibrer plus haut est donc l’une des clés. Et sur la papier, c’est très simple.
Mais en réalité, ça l’est beaucoup moins… C’est un art.

L’art de vibrer plus haut sans être dans le deni, sans ignorer l’ombre, la peur, les doutes. Parce que ce n’est pas parce qu’on ne les regarde pas en face qu’ils disparaissent, n’est-ce pas ?! Et ignorer l’ombre ne fait pas vibrer plus haut.

Je regarde mes ombres en face. Je fais le travail nécessaire. Et je travaille sur ma vibration. Mais certainement pas en masquant ce qui n’est pas aligné.

Si tu souhaites avancer vers tes rêves sans passer à côté de ce qui est là, qui demande à être vu, entendu, compris, même s’il s’agit d’une ombre… je serais ravie de t’accompagner au sein du Cercle :: S’élancer.

On commence le 20 mars, premier jour du printemps. C’est bientôt. Je t’attends. Tes soeurs t’attendent aussi.
C’est ici : http://joannetatham.fr/lecercle