fbpx

Je vais te faire une confession : j’ai à peu près zéro tolérance pour la négativité. Attention : je ne vis pas dans le monde des bisounours, j’ai bien conscience que la vie peut être dure et que certain-es d’entre nous ne démarrent pas forcément avec toutes les cartes en mains, et/ou ne sont vraiment pas aidé-es sur le chemin (et je suis bien placée pour le savoir), mais je ne supporte plus les discours centrés uniquement, perpétuellement, sur toutes les choses négatives qui nous entourent ou que l’on vit.

Pourtant, je n’ai pas toujours été comme ça ! C’est le moins que l’on puisse dire, puisque j’ai connu plusieurs dépressions (amuse-toi à essayer d’être positive dans ces conditions…), et que j’ai longtemps été persuadée que le bonheur n’était tout simplement pas pour moi.

Aujourd’hui, je suis quelqu’un de très différent. Bien évidemment, comme tout le monde, j’ai mes coups de cafard… Et comme toute personne normalement constituée, je suis touchée par les actes de violence et toutes les injustices de ce monde… Mais je me décris comme quelqu’un d’optimiste et positif, et cette attitude fait une grosse différence dans ma vie & dans mon bien-être.

Si tu souhaites toi aussi l’être un peu plus (voire beaucoup plus !), l’astuce de cette semaine devrait être un excellent point de départ !

Pour plus d’informations sur Le Cercle et nous y rejoindre :
http://joannetatham.fr/lecercle

PS : Jusqu’au dimanche 18 décembre, 14h, il est possible de bénéficier d’un paiement en 4 fois !