fbpx

Ces derniers temps, je me suis souvent entendu dire qu’objectivement, vieillir ne m’intéresse pas vraiment.
Que depuis que j’ai passé le cap des 35 ans, ça ne m’amuse plus trop. C’est d’ailleurs un peu pour ça que j’ai allègrement fêté mes 37 ans il y a quelques semaines : pour mieux faire passer la pilule.

Non, vieillir ne m’intéresse pas vraiment.

Ce qui me passionne en revanche, c’est observer mon évolution !
C’est fascinant. D’autant plus fascinant que je ne vois rien venir. Je ne vois rien se produire.
Les changements sont tellement progressifs que je ne peux que constater.

Il y a les grandes choses, celles qu’on ne peut que remarquer : l’état d’esprit, les centres d’intérêt, la spiritualité, la confiance, entre autres. Les lignes que l’entrepreneuriat ont fait bouger, parce qu’entreprendre est un accélérateur de développement personnel et fait de toi quelqu’un de différent – on ne peut pas poursuivre sur cette voie sans changer, s’adapter.

Mais il y a aussi les choses plus discrètes : mes papilles qui ne réagissent plus de la même façon aux mêmes choses, des envies de plus en plus fortes que je n’aurais jamais envisagées il y a quelques années…

Et je ne me suis rendu compte de rien. Rien du tout !

Ça s’est fait progressivement, naturellement.
Des changements qui me permettent de faire ce que je fais aujourd’hui différemment de ce que j’aurais fait par le passé.
Des changements qui me permettent d’être aujourd’hui la meilleure personne possible pour vivre ce que je vis au mieux.
Des changements qui me laissent penser que je serai demain précisément la personne que j’ai besoin d’être pour accomplir ce que je désire accomplir.

Les pièces du puzzle s’assemblent malgré, mais aussi grâce à moi.

Car je fais tout pour la favoriser, en conscience.
Oui, même si je ne me rends compte de rien, même si je ne vois rien venir.
J’y participe activement, intentionnellement.

Je suis présente à ma vie, présente à moi, présente au monde, et c’est de cette façon que je crée les conditions nécessaires à devenir la personne que je dois devenir pour vivre ce que je souhaite vivre.
C’est ce cette façon que je prends en maturité, je gagne en expérience, que j’évolue.

Non, vieillir ne m’intéresse pas vraiment.
Mais grandir me passionne !