fbpx

C’est avec grand plaisir que j’inaugure une toute nouvelle série d’articles consacrée aux Wonderpreneures de j’ai la chance de cotoyer de près ou de loin.

Pour inaugurer la série “#Wonderpreneure du mois” j’ai le plaisir d’accueillir mon amie, consoeur, partenaire et conspiratrice associée (sans vouloir spoiler, on a quelques projets top secrets ensemble, stay tuned) Lyvia de Jemecasse.fr !

Je lui laisse la parole, mais surtout, reste jusqu’au bout, une surprise t’attend à la fin de l’article 😉

Hello Lyvia ! Parle-nous un peu de toi et de ton activité.

Hello Joanne ! Pour celles qui ne me connaissent pas, je suis la créatrice de jemecasse.fr – Mon objectif est de donner aux personnes qui en ont un peu assez de leur boulot les ressources pour partir, et trouver/créer une idée d’activité qui a du sens pour elles et qui rapportent. J’ai créé le site il y a bientôt deux ans, et je suis maintenant entrepreneure équilibriste à 100% !

Qu’est-ce que te consacrer à 100% sur ton business change pour toi ?

Pendant les deux années qui ont suivi la création de mon site, j’ai connu des moments où j’y consacrais plus ou moins de temps. A un moment par exemple, j’ai suivi une formation pendant trois mois, à raison de 35 heures par semaine. Plus récemment, j’ai travaillé à plein temps pour une startup, tout en faisant grandir JMC. J’ai décidé de me mettre à plein temps le jour où je me suis dit que mon business avait vraiment le potentiel de grandir plus rapidement et de toucher davantage de personnes.

J’ai toujours travaillé avec le temps que j’avais – je suis assez d’accord Joanne quand tu dis que le temps ne se trouve pas, il se prend ! Ainsi quand il le fallait, je travaillais tôt le matin, aux pauses déjeuner, la nuit et le week-end pour avancer !

Mais c’était un rythme crevant. En étant maintenant à 100%, je peux vraiment décider de mon rythme, et de comment je préfère travailler – tout en gardant du temps pour les choses en dehors du business qui me tiennent à cœur.

À quoi ressemble une journée type pour toi ?

Je ne suis pas du matin ! Et je suis très créative la nuit. Ainsi j’essaie d’intégrer cette information dans la façon dont je fonctionne. Le matin, je me réveille entre 8 heures et 10 heures (je sais, je sais !*), j’écris librement pendant 15 minutes (en général, c’est comme cela que je me réveille) et un jour sur deux, je cours 40 minutes environ.

Je n’étais vraiment pas une coureuse avant, mais depuis que j’ai pris cette habitude, je me sens beaucoup plus énergique. Cela me permet de me vider l’esprit, et tous les tracas que je peux avoir sont partis après la course.

Seulement après, je commence à travailler, ainsi ma journée commence entre 10 heures et midi.

Ma première tâche consiste à planifier ma journée. Je liste trois des tâches les plus importantes, et les tâches ‘bonus’ qui si elles sont faites, me satisferont.

J’ai des journées à longueur variable – entre deux heures de travail, et 12 heures. Je ne suis pas très efficace l’après-midi, ainsi c’est le moment où soit je rencontre (physiquement ou virtuellement) des ami-e-s entrepreneur-e-s, soit je me balade, soit je vais au ciné.

Et je m’y remets le soir vers 17-18h – qui correspond au pic de ma productivité. Mais pas tous les soirs, parce que j’ai un chéri dont je dois m’occuper !

Comment s’équilibre ta vie aujourd’hui ?

J’ai une vie bien remplie, surtout parce que je m’intéresse à de nombreuses choses ! Je passe le plus clair de mon temps à écrire pour JMC, et à chouchouter mes client-e-s.

Le reste du temps, je travaille à la croissance de mon site. Cela passe par mettre en place des systèmes – et faire la chasse aux logiciels – qui me permettent d’être plus efficace, mais aussi, à créer des relations sur le web avec des entrepreneur-e-s sur la même longueur d’onde que moi (comme toi Joanne !).

Le reste du temps, je lis énormément. Je lis pour mon business, mais je lis surtout des romans ! Et c’est de là que me vient la plupart de mon inspiration et de ma créativité. Et puis j’écris – j’avance sur des idées d’articles et de livres… A suivre !

Et le fun dans tout ça ?

Ah ah, à part les romans, mon péché mignon c’est les séries (héhé, ça me rappelle quelqu’un**), et les librairies… et les parcs. Honnêtement, ma vision du fun est probablement la vision de l’ennui total d’autres personnes ! J’aime être stimulée, rencontrer de nouvelles personnes, de nouveaux mondes. Ce qui me donne le plus d’énergie, c’est d’en apprendre davantage sur le monde qui m’entoure.

Si tu avais une devise, ce serait quoi ?

« Ce qui doit être fait sera fait »

Peu importe les to do list qui débordent, les journées qui passent vite, les distractions etc. ce qui est le plus important pour vous, sera fait de toutes façons ! Si ce n’est pas fait, c’est que ce n’était pas si crucial que cela… et ce n’est pas grave.

Me dire cela m’enlève bien des tracas, surtout quand je n’ai pas la pêche ou que je n’ai simplement pas envie de bosser. Je sais que ce qui doit être fait sera fait. Et que si rien ne se fait, c’est que rien n’était si crucial que cela !

Quels sont les challenges que tu rencontres au quotidien ?

Les deux choses sur lesquelles j’ai envie de m’améliorer sont :

– Prendre plus de pauses ! – je peux rester concentrée plusieurs heures sur une tâche, en oubliant de faire des pauses ! Or je sais que je serais beaucoup plus efficace si je m’accordais des moments de fun réguliers !

– L’intégration de mes objectifs à long terme dans mon quotidien : c’est tellement facile de faire ce qu’il y a à faire pour la semaine qui vient, ou le mois qui vient. Mais on oublie souvent les ‘grandes’ choses que l’on souhaite accomplir sur les années qui viennent. Pour cela j’ai deux techniques que j’applique de manière alternée : en faire un petit peu tous les jours (ça c’est dans les moments où les urgences me tombent dessus !) ou me bloquer une après-midi par semaine pour bosser sur ces projets à long terme. C’est projets sont importants, et pourtant peuvent facilement passer à la trappe.

Comment te sens-tu au quotidien ?

Je dirais, relaxée et… en contrôle. Chacune des choses que je fais dans la journée, je l’ai choisi. Et je sais que demain, je peux décider de ne rien faire du tout, et ce ne sera pas la fin du monde.

On choisit d’être entrepreneur-e pour avoir la vie dont on rêve. Ainsi, je refuse de souffrir dans mon business. Tout ce que je fais, je le fais avec plaisir, et parce que j’en ai envie.

Je dois ajouter qu’il est d’autant plus facile de vraiment apprécier son quotidien quand on choisit d’exprimer l’un de ses talents : si ce que vous choisissez de faire vous fait plaisir, que vous y êtes bon-ne, et que c’est facile pour vous, c’est le jackpot !

Quelles sont tes astuces d’organisation ?

J’utilise le bullet journal – que j’ai un peu modifié à ma sauce, en créant une vision sur la semaine de mon planning (6 colonnes, une pour la semaine, puis une pour chaque jour) et je fais basculer les tâches que je n’ai pas terminées d’une colonne à l’autre. Je priorise toujours mes tâches, et en choisis 3 à faire inévitablement.

Aussi, je bloque deux après-midi par semaine dans mon calendrier pour penser à des choses plus stratégiques, et à mon propre développement. En effet, c’est facile de s’inscrire à de nombreux cours, et webinaires, et newsletters – mais soit on oublie de les consulter, soit on le fait à des moments qui ne nous conviennent pas.

Et voici ce qui a vraiment changé ma vie : je ne lis pas mes emails tous les jours, et tout le monde le sait ! Je me câle deux grosses sessions d’emails dans ma semaine, et dans ma réponse automatique, je demande aux personnes de me contacter par Facebook ou Twitter de préférence. Mes clients aussi savent que les emails ne sont pas le meilleur moyen de me joindre. Je garde toujours un œil dessus, mais je n’y répond en dehors des moments que j’ai fixés que si c’est urgent.

Le mot de la fin ?

Je crois que personne n’est sur Terre pour souffrir ! Si vous trouvez votre quotidien triste, ennuyeux. Ou que votre business vous bouffe la vie, c’est le moment de prendre les choses en main et de décider : qu’est-ce qui passe en premier ? Pour moi, la vie est beaucoup trop courte pour qu’on la passe à subir. C’est le moment de prendre les choses en main !

Merci Lyvia ! 

* T’inquiète, same here! 😉
** Je ne vois pas de qui elle parle ! 😀

 

webinaire-Lyvia-Joanne-150915Si tu es encore salariée, que tu n’as qu’une envie : te casser de ton job pour inventer ta vie au quotidien, oublier les “contraintes” et faire place au fun, retrouve-nous le Mardi 15 septembre prochain à 12h30 pour un webinaire trop génialissime.
Pour + d’infos et t’inscrire sans attendre, clique ici !