fbpx

10 conseils pour changer de vie (2/2)

par | 6 commentaires

***

Note de l’éditeur : Cet article, dont la première partie a été publiée ici, a été rédigé par Sophie, qui partage sa passion pour l’entrepreunariat et le développement personnel sur son blog Esprit de Succès.

***

Ça y est, vous avez fait le point, c’est décidé, vous voulez changer de vie. Vous avez vérifié que vous alliez le faire pour de Bonnes Raisons, pas sur un coup de blues. Voyons encore quelques conseils pour mener à bien votre projet.

N’ayez pas peur de rêver

La démarche d’orientation est véritablement une démarche créative. Au début, vous ne savez pas du tout où vous allez. Soyez ouvert à tous les possibles. Faites comme les stylistes quand ils font des shoppings. Ils partent sans idées préconçues faire leur marché aux quatre coins du monde et en ramènent un bazar hétéroclite qui va ensuite les inspirer. C’est cette ouverture à l’inattendu qui leur permet de sortir des sentiers battus. Si vous voulez mettre de la nouveauté dans votre vie professionnelle, adoptez, vous aussi, cette ouverture d’esprit. Une bonne démarche d’orientation consiste tout d’abord à explorer, accumuler les pistes pour ensuite, dans un second temps, faire le tri.

Imaginez le boulot idéal

Pour cela, lisez les petites annonces. Toutes celles qui vous intéressent, même si vous n’avez pas le profil, même si c’est loin de chez vous. Relevez les tâches et les missions qui vous plaisent. A partir de là, imaginez votre emploi idéal. Faites le point sur vos compétences par rapport à ce métier de rêve. Avez-vous besoin d’en acquérir de nouvelles ou bien êtes-vous opérationnel tout de suite. S’il vous manque des compétences, comment pouvez-vous les acquérir ? En vous formant ? En exerçant un métier intermédiaire ou vous pourrez faire vos premières armes ?

Complétez votre information

Visitez les sites d’orientation, en particulier l’incontournable Onisep.

Pensez aussi au Répertoire Opérationnel des Métiers et des Emplois (ROME) établi par Pôle-Emploi.

Si vous souhaitez créer votre entreprise, allez voir en priorité le site de l’APCE (Agence Pour la Création d’Entreprises)

Par ailleurs, un peu partout en France, il existe aussi des salons des métiers et de la formation tout au long de la vie, qui peuvent être riches en informations de toutes sortes.

Testez, essayez

Le grand piège de l’orientation, c’est que vous avez affaire à des « représentations ». C’est-à-dire que vous vous imaginez, vous vous représentez votre future activité, sans véritablement savoir ce qu’elle implique. Cela vous expose à de sérieuses désillusions. Pour éviter cela, une fois que vous avez à peu près fait votre choix, interrogez des personnes qui font déjà ce que vous envisagez. Posez leur des questions sur leur journée-type, avec qui elles sont en relation, quels sont leurs concurrents, leurs clients, comment sont-elles arrivées dans cette fonction, où se verraient-elles bien évoluer, entre autres… Interrogez-en plusieurs car un même métier peut être exercé très différemment selon l’entreprise, le secteur d’activité, la région, etc.

Essayez de faire un stage d’observation et, si possible, de mise en situation. Si vous êtes demandeur d’emploi, il existe des dispositifs permettant de réaliser ce genre de stage. Allez également consulter le site Viametiers qui vous propose de tester le métier de vos rêves.

Utilisez les aides à votre disposition

Avant de quitter votre emploi, envisagez de faire un bilan de compétences. Il peut être pris en charge par un organisme financeur (Fongecif ou autre) et votre contribution sera très modeste. Vous pouvez aussi en bénéficier en étant demandeur d’emploi, mais les conditions sont généralement moins favorables (Accompagnement plus court, pas ou peu de choix de l’intervenant).

Pensez au CIF et au DIF pour vous former ou tester vos pistes. Vous pouvez aussi demander un congé sans solde.

Et vous, avez-vous déjà opéré de grands changements dans votre vie professionnelle ? Qu’avez-vous fait ? Racontez dans les commentaires comment vous vous y êtes pris.

Photo : Joanne Tatham

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

6 Commentaires

  1. Fabrice

    J’avais fait un bilan de compétences. J’avais pas trouvé ca utile, tout ca pour m’entendre dire:
    « oui vous avez du mal à trouver votre place dans la société, vos valeurs sont différentes etc. » , merci j’avais pas remarqué:-)

    Réponse
  2. Otir

    Je crois que changer de vie professionnelle demande toujours que l’on commence par faire un bilan, de compétences, mais aussi financier : se lancer dans un nouveau chemin s’avèrera toujours trois fois plus difficile et trois fois plus long que l’enthousiasme de départ nous l’aura fait imaginer.

    Cela vaut la peine de se connaître au mieux pour être sûr qu’on encaissera les coups de mous.

    Et un autre point qui me semble indispensable, c’est d’avoir un solide réseau de soutien. Parce qu’il y a des hauts et des bas, et que ça aide de pouvoir venir se « plaindre » dans le giron de ses potes quand les choses sont dures !

    Réponse
  3. Lili - Vues de Chine

    J’aime beaucoup le premier point: les plus grandes barrières sont dans nos têtes…

    Et je rajouterai: parlez-en à un maximum de monde. On ne sait jamais, un ami d’ami ou le cousin de la boulangère pourrait faire le métier de vos rêves ou connaître quelqu’un qui le fait…

    Réponse
  4. Jess

    J’ai fait un bilan de compétences, il y a un an. Connaissant les limites que cela apporte, je n’ai pas été déçue. Cela m’a juste permis de confirmer que j’avais en effet besoin de changer d’orientation. Mais n’ayant pas de « métier de rêve » ou de passions particulières, je ne sais pas dans quoi que je pourrais m’épanouir… Je suis donc d’accord qu’il faut vraiment se regarder en face et se demander qui on est? qu’est ce qu’on veut vivre? qu’est ce qu’on est prêt à faire pour se réaliser? Quelles sont mes limites concrètes et/ou imaginaires? Mes envies etc … C’est un long processus qui demande beaucoup de confiance en soi, je trouve.

    Réponse
  5. Joanne Tatham

    @Fabrice Je n’ai pas fait de bilan de compétences, mais j’en ai eu des échos plutôt mauvais je dois dire… C’est sans doute pour cela que je ne me suis pas lancée !

    @Otir Très juste ! Le réseau de soutien est très très important. Je n’aurais personnellement pas « su » comment quitter mon ancienne boîte sans ces amis fidèles au poste… et j’aurais eu bien de la peine à avancer sans eux !

    @Lili Comme tu dis ! tout est possible, ne négligeons aucune piste ! 🙂

    @Jess Je ne sais pas s’il faut beaucoup de confiance en soi. Je ne pense pas en être particulièrement dotée, et pourtant, en me posant les bonnes questions et en m’écoutant tout simplement, j’ai pu entamer une reconversion professionnelle (un beau grand virage) alors que je n’avais pas la moindre idée de ce que j’allais faire après avoir quitté l’entreprise qui m’employait depuis plusieurs années. C’est un point que j’aborderai dans un article à venir…

    Réponse
  6. cdebx

    bonjour
    merci pour ce blog et ces conseils..j’ai eu recours il y 2 une rupture conventionnelle après 11 ans de « bons et loyaux services » dans une entreprise de communication de la région qui m’ont mené en situation de burn out..
    je recherche un emploi dans mon secteur d’activité sans succès vu la crise, le peu d’offres et le nombre de candidats pour chacune..j’envisage aujourd’hui d’entamer une reconversion professionnelle et vos conseils m’ont donné le courage de chercher des renseignements et d’obtenir des infos auprès de professionnels pour faire une formation (alors que je bénéficie d’un accompagnement pole emploi qui m’est d’aucune aide pour l’instant et me ferait plutôt déprimer !!).. je continuerai à lire ce blog pour me donner du souffle !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.