fbpx

Comment garder un semblant de sérénité face à ce monde de merde ?

par | 4 commentaires

Pas facile de s’installer devant son ordinateur pour publier quelque chose qui ne tombera pas complètement à plat, à côté de la plaque, après les évènements d’hier. J’avais bien prévu quelque chose, une vidéo au thème parfaitement indiqué pour ce début d’année, mais ça ne sonne pas juste. Je ne peux pas. Ça attendra la semaine prochaine.

S’il est malheureusement courant que je sois exposée à des choses qui me révoltent, m’attristent profondément et pourraient me faire perdre toute foi en l’humanité, ce n’est pas tous les jours que des faits d’actualité me font pleurer à chaudes larmes.

Aujourd’hui plus encore que d’habitude, la question se pose : comment ne pas péter un plomb, ne pas perdre espoir, ne pas se laisser grignoter par les horreurs dont on a connaissance, et arriver à conserver un semblant de sérénité face à ce monde de merde (je ne vois pas d’autres mots) ?

Voici ce que je fais personnellement pour rester sereine de façon générale, et en particulier suite à l’attaque qui vient de frapper Charlie Hebdo… et ne peut nous laisser de marbre :

Savoir dire ‘stop’

Le 11 septembre 2001, j’ai fait l’erreur de rester scotchée pendant des heures et des heures sur les chaînes d’info. Mes seules interruptions : le trajet en métro pour rentrer chez moi et mon dîner d’anniversaire qui a duré 15 minutes chrono. Or passer la soirée ou la nuit à regarder ou écouter les infos non stop ne sert strictement à rien, si ce n’est augmenter l’angoisse et la tristesse.

Oui, c’est dur. Oui, c’est choquant. On veut savoir ce qui s’est passé. On veut comprendre. On veut savoir s’ils ont été attrapés. C’est normal. Mais objectivement, continuer de suivre les infos minute par minute ne sert à rien.

Prenez soin de vous : éteignez la télé ou la radio, éloignez-vous des sites d’info et des réseaux sociaux, et faites autre chose pendant quelques heures.

Et si, comme moi, vous avez du mal à travailler, vous pouvez par exemple méditer, prendre une douche, marcher, courir, regarder un film ou une série drôle… en bref, faire quelque chose qui vous permettra de détourner votre attention et d’élever un peu votre énergie.

Faire le tri

Ce type d’évènement ne fait pas toujours ressortir le meilleur de nos contacts Facebook. Je n’ai aucun problème à supprimer de mes contacts les personnes dont les publications sont homophobes, sexistes, racistes, etc.. Dans le doute, j’ai reprécisé sur Facebook mon intention en cas de propos islamophobes (ceci dit, puisque je me tiens éloignée de mon flux, je prends peu de risques).

Soyez sympas avec vous-même : faites le ménage dans vos contacts si certains d’entre eux attisent la haine plus qu’autre chose. Et si vous hésitez lorsqu’il s’agit de la famille ou de collègues de travail, sachez que vous pouvez cesser de suivre les publications d’un « ami » sans le retirer de vos contacts.

Profitez-en vous connecter un peu plus aux personnes qui vous font du bien, vous donnent de l’espoir, vous élèvent…

Digérer

Particulièrement applicable aujourd’hui, je pense qu’il est important de se laisser l’espace et le temps, de digérer ce qui s’est passé. Ce que ça veut dire concrètement ? S’accorder du temps de silence, pourquoi pas seule, pour laisser les émotions émerger.

Parce qu’être dans le déni n’est pas plus utile que de regarder les informations en boucle.
Parce que des émotions qui restent coincées, là, à l’intérieur, ça ne vous rend pas service.
Parce que ça va toujours mieux après avoir laissé ses émotions s’exprimer.

Agir

Vous n’êtes bien évidemment pas obligée de passer à l’action. Mais vous me connaissez, j’aime le passage à l’action.

Agir, ça peut passer par des choses très simples. Les rassemblements pacifistes peuvent en faire partie. Écrire peut en faire partie. Poursuivre votre développement personnel peut en faire partie.

Oui, décider simplement de continuer à grandir, de reprendre les contrôle de votre vie, de chercher à vous libérer de ce que vous avez encore le sentiment de subir aujourd’hui, c’est agir. Et contrairement aux apparences, de toutes petites actions peuvent avoir un immense pouvoir : celui de changer le monde petit à petit.

Focaliser son attention sur le bon

Il y a, oui, des raisons de conserver la foi en l’humanité. Elles sont tout autour de vous. Il y a de la bienveillance, de l’amour, des mouvements pacifistes, des gens qui continuent d’oeuvrer pour la liberté, pour la paix. Ne les oublions pas.
Toutes mes pensées accompagnent les proches des victimes.

 

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

4 Commentaires

  1. Julie

    Merci, d’écrire toutes ces choses, c’est très difficile pour moi de ne pas rester scotchée devant mon écran à regarder les chaînes d’info en boucle, parce que ça fait mal, on veut savoir, on veut comprendre, j’ai l’impression aussi de participer comme je peux à toute cette solidarité en faisant ça, mais je crois que je me trompe.
    Dimanche, lors de la marche, je participerai, comme tous les autres à cet élan de solidarité.
    Merci pour cet article, qui me change les idées et me fait comprendre tant de choses.

    Bises à toi Joanne

    Réponse
  2. cricri

    Bonjour Joanne,
    ça fait du bien de lire ton message, car c’est vrai cette terrible tragédie me lie moi et plusieurs de mes connaissances à ces fichues chaînes d’infos en continue et à l’ordi. Rien n’y fait, le cerveau est parasité. Alors lire qu’il faut décrocher un peu et s’occuper aussi de soi ou bien de sa famille ou amis, c’est important.
    Je vais essayer de lever le pied dès à présent, et reprendre mes activités qui sont depuis plus d’un jour mises entre parenthèses.

    Merci à toi Joanne.

    Réponse
  3. Louisette

    je partage ta démarche d’arrêter d’être hypnotisé par les médias
    j’ai écouté ce témoignage ce matin et maintenant je n’ai plus besoin d’autres infos sur cette affaire
    http://actu.orange.fr/video/charlie-hebdo/l-hommage-d-amour-de-jeannette-bougrab-a-son-compagnon-charb-magic_CNT0000006RGtj.html
    ———————————————————————————————
    j’ai eu 69 ans ce 7 janvier
    je ne sais pas quand et comment ma vie finira
    mais j’ai le pouvoir de choisir ma vie aujjourd’hui …..
    je vais marcher en compagnie dans un sentier boueux , préparer un simple repas, rendre ma maison accueillante ,recevoir un ami qui viendra préparer des petits pommiers que nous avons greffés à replanter à donner en cadeaux, aller cueillir des kakis , emporter « mes »petis sablés et « mon  » gateau au chocolat pour remercier un pépé pour sa grande échelle ,renconter les gens du village au « pot » de la nouvelle année ,

    et surtout
    ……..guetter le moindre coin de ciel bleu , le petit rayon de soleil ….
    ……..et être comblée de simplement …..Respirer………partager des choses simples ……et à travers « mes » arbres plantés , greffés il y a déjà 3-4 ans et qui ne donneront des fruits que dans 2-3 ans , je ressens que mon petit travail a un sens pour moi et ceux qui me cotoient et peut -être mangeront mes pommes ou mes pêches ……..
    ps :
    aimeriez- vous semer des brugnons dorés ? je peux vous envoyer des noyaux
    bises
    un mamie Louisette Germain ou L’oui 7 germ’ mains

    Réponse
  4. Claire

    Je suis entièrement d’accord avec vous, car à trop se plongé augmente notre stresse et peu même crée un choque traumatique, alors qu’on y est même pas. Votre méthode est très bonne. Je pourrais aussi ajouter que faire un peu de conversation avec un de ses proches sur le sujet permettrait de bien se sentir.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.