fbpx

La liberté plutôt que la perfection

par | 8 commentaires

D’un point de vue minimaliste (et pas que !), je suis loin d’être exemplaire. J’ai quitté ce que j’identifiais comme un extrème (le mien), non pas pour en rejoindre un autre, mais pour trouver une forme d’équilibre. Et cet équilibre, je mets du temps à le trouver… Ou plutôt, je prends mon temps pour le trouver.

Je n’aspire pas à une vie lisse, propre, parfaite, et exemplaire. Non, je n’aspire pas à la vie des Johnsons (bienvenue au passage aux nouveaux lecteurs qui sont arrivés sur Vie Simple grace à la mention de mon blog à la fin de cet article !), bien que je trouve la démarche superbe et très inspirante.

Je ne souhaite pas vivre avec le moins de choses possibles. Je veux juste être en mesure de choisir. Choisir mon chemin. M’en sentir libre. L’être.

Aujourd’hui, bien que j’aime toujours acheter des choses, je sais d’expérience que ce n’est pas cela qui me rend heureuse. J’aime toujours acheter des vêtements, mais pas pour en avoir plus, pas nécessairement pour avoir plus de choix ! Juste pour posséder des choses plus en accord avec de nouvelles envies, avec un style qui me correspond mieux que celui d’hier, remplacer des vêtements usés ou que je ne supporte plus.

Vous saisissez la différence ? Je ne perçois plus la consommation à outrance, l’acquisition irraisonnée de nouvelles choses comme une clé de mon bonheur.

M’intéresser à la simplicité, partager point de vue et expériences sur ce blog, ne fait pas de moi un exemple à suivre. D’ailleurs, je suis toujours bourrée de défauts (qui je l’espère, font aussi mon charme !). Je suis bordélique. D’où l’intérêt d’avoir moins de possessions qu’avant. Je suis fainéante, aussi. Mais je tente de réfléchir un peu mieux. Je suis sensible à l’écologie, mais ne pourrais certainement pas être qualifiée d’écolo.

Je ne tiens pas à être exemplaire ou parfaite. Ou peut-être que je tiens à ne pas l’être ?

Car ce que j’aime surtout, c’est le chemin. Je crois qu’au fond de moi, je ne veux pas être déjà au bout. Rien n’est jamais figé dans la vie, tout peut changer d’un instant à l’autre… et rien n’est jamais parfait. Alors pourquoi souhaiter l’être ?

Aujourd’hui, au delà de la simplicité, ce qui m’anime, et qui était déjà une préoccupation à l’époque de la création de ce blog, ce n’est pas tant simplifier et désencombrer, que décider. Décider de vivre autrement, selon mes besoins réels, et non ceux qui me/nous sont imposés.

Et c’est tout ce que je vous souhaite, à chacun d’entre vous. Ne pas chercher à être parfait, irréprochable, exemplaire, mais être en mesure de décider pour vous même le chemin qui vous convient le mieux. Si la surconsommation ne vous rend pas heureux, choisissez un autre chemin ! Si la simplicité vous aide à être en accord avec vous-même, foncez ! Dans tous les cas, sentez-vous en libres. Oui, c’est possible !

Ne vous laissez pas impressionner par l’ampleur de la tâche, ne vous laissez pas intimider par ce que d’autres font, ne vous laissez pas dicter votre façon de vivre… et de consommer.

Écoutez-vous, suivez votre chemin, faites-le à votre rythme.

Vous ne le regretterez pas.

 

Votre témoignage m’intéresse !

Quel est votre objectif en matière de simplicité ? Qu’est-ce qui vous anime réellement dans cette démarche ?

Partagez votre avis dans les commentaires !

Photo : Nicolas de Camaret

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

8 Commentaires

  1. Julien

    J’ai toujours pensé que la perfection c’etait une recherche qui ne mène à rien. Je pense en effet qu’il faut savoir se laisser la liberté de ne pas être parfait, mais ne pas se laisser aller pour autant !

    Réponse
  2. delphine

    c’est tellement vrai tout ça, être soi-même, ne pas se sentirobligé de répondre aux « critères », ne pas faire semblant… l’essentiel est d’être heureux, non ? choisir sa voie, suivre son coeur, ne pas avoir peur d’être différent, d’avoir d’autres aspirations… c’est dur de vivre dans un monde comme le notre, dirigé par l’argent, peu importe les choix que l’on fait, il y aura toujours quelqu’un pour vous mettre des batons dans les roues, la jalousie ? peut-être… sûrement ! quoi d’autre ?
    bonne soirée !!!

    Réponse
  3. Fred Seiteta

    Ton article m’évoque une phrase de Ryan Nicodemus (la moitié de « the minimalists ») : « Minimalism is a journey, and it is different for everyone. »

    Et c’est pareil dans les arts martiaux. Ce qui compte, c’est la voie, le chemin. C’est le sens du « do » qu’il y a dans « judo » ou « aïkido ».

    Réponse
  4. Pascal , L’Equilibriste

    bonjour Joanne,

    je me retrouve pleinement dans ta démarche. ne garder que le mieux et vivre de peu pour vivre mieux.

    Réponse
  5. Joanne Tatham

    @Julien Voilà qui ne m’étonne pas venant de toi 🙂 Merci pour ton commentaire !

    @delphine La jalousie peut-être… Aussi, la plupart des gens n’aiment pas ce qui est différent et apprécient de pouvoir mettre des autres dans des cases. Dès que quelqu’un en sort, ça devient très perturbant !

    @Fred Seiteta Cette phrase est tellement juste ! On apprend tellement sur le chemin… Merci !

    @Pascal Merci pour ton commentaire !

    @thomas Toute la difficulté est de parvenir à savoir si l’on fait ce que l’on fait parce que c’est la norme, ou parce que c’est ce que l’on désire vraiment…

    Réponse
  6. Laura

    Moi je pense que la liberté mène à la perfection. Si tu es libre d’agir comme tu veux, tu feras de grandes choses, des choses parfaites sur lesquelles tu auras consacré corps et âmes. Des choses quue tu ne regretteras jamais parce que personne n’est là pour te le reprocher.

    Réponse
  7. Jean-Luc

    L’important dans la vie ?

    1) Trouver ce pour quoi on est fait.
    2) Le faire.

    Le reste n’est que détail.
    Et dépend des aptitudes et goûts de chacun.
    Joyeuses fêtes 🙂

    Réponse
  8. Manuela

    Enfant j’ai toujours voulu être parfaite ou plutôt m’en rapproché et bien entendu j’en ai souffert car la perfection n’existe pas. J’aime ce qui est beau, quelque soit son degré de complexité. Le beau n’est pas pour autant parfait, c’est souvent un ensemble de choses, une harmonie, qui dégage cette beauté.

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.