fbpx

Le plaisir du don

par | 9 commentaires

Depuis le temps que je parle de minimalisme, et après avoir tenté de vous entrainer dans mon challenge minimaliste, je réalise que je n’ai pas laissé une place sufisamment grande à quelque chose de pourtant très important à mes yeux dans ma démarche minimaliste : le don.


Contrairement à ce que certains ont semblé comprendre, non, je ne jette pas des objets en parfait état. S’ils n’ont pas été sufisament bien entretenus pour être vendus sur eBay à plus de 5 euros (auxquels s’ajoutent les frais de port et le temps passé à prendre en photo, rédiger une annonce, aller à La Poste…), mais qu’ils sont encore en sufisamment bon état pour servir à quelqu’un d’autre, je les donne. C’est ce que j’ai fait avec tous les objets dont je me suis séparée au cours de mon challenge minimaliste.

La méthode la plus simple et efficace que je connaisse, c’est de passer par Freecycle. L’avantage, c’est que vous n’avez qu’à poster un message sur la liste (il existe des listes dans chaque région), et à attendre les réponses (qui sont aussi rapides que nombreuses). Ensuite, vous n’avez qu’à gérer la date et l’heure du rendez-vous, et la personne intéressée viendra chercher l’objet chez vous. Je vous l’avais dit, c’est simple, efficace, et un gain de temps incroyable.

Si vous pouvez envoyer de temps à autres un message parce que vous recherchez quelque chose, Freecycle reste basé sur le don gratuit, sans rien en retour. Mais le simple plaisir d’offrir une seconde vie à un objet ou de donner à une personne quelque chose qui lui manque ne suffit-il pas ? Ma réponse est bien évidemment oui !

Il y a quelques semaines, j’ai fait don d’un grand sac rempli de vêtements, chaussures, et accessoires de mode. La personne qui a récupéré le tout était aux anges : ces vêtements allaient voyager jusqu’à Cuba, où les associations ont bien du mal à livrer les dons à bon port.

J’ai rarement été aussi heureuse de donner. C’était à la fois un cadeau de Noël que je faisais à d’autres, mais aussi à moi.

Pensez-y lorsque vous offrez quelque chose à quelqu’un : ce cadeau fait-il vraiment plaisir, ou bien n’a-t-il aucun sens ?

Je vous souhaite à tous d’excellentes fêtes de fin d’année

Profitez des gens que vous aimez, coupez-vous des distractions inutiles, prenez votre temps, savourez l’instant présent…

Photo : Sean Mc Grath

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

9 Commentaires

  1. Chocolate Shake

    Bonjour,

    Très bel article comme d’habitude et je partage tes impressions quant à ce que l’on ressent suite à un don.

    Je me permets d’indiquer le site leboncoin.fr pour la vente d’objets. Pour ce qui est de donner, il existe les associations que tout le monde connaît, ainsi qu’un réseau de containers destinés à la collecte de vêtements, linge de maison, chaussures. Et merci de nous faire découvrir Freecycle (en tout cas perso, je ne connaissais pas du tout).

    Je te souhaite également d’excellentes fêtes de fin d’année, ainsi qu’à tous tes lecteurs.

    CS

    Réponse
  2. Pascal

    Décidément, j’adore ton blog!
    Bravo pour cet article, j’applique déjà quasiment tous les bons conseils qu’il prodigue et je suis un fan de Freecycle !!

    Je donne parfois à Emmaüs, mais pour confirmer que c’est un réel bonheur de donner, je donne souvent à des SDF que je « connais », càd de mon quartier en général… et ça, on a beau dire que c’est de la charité gratuite, mais c’est pour moi que je le fais! Parce que j’adore quand on me remercie et j’adore quand on me sourit !

    Longue vie à ce blog !

    Réponse
  3. Fabrice

    Bel article! Je connais Freecycle, il y a aussi un autre site dont j’ai oublié le nom…

    Joyeux Noel!

    Réponse
  4. Monalisa lebonheurpourlesnuls

    Je ne connaissais pas Freecycle : merci pour l’info car j’ai des tas de choses à donner. J’ai testé jusqu’à présent le site leboncoin pour donner des objets, et ça marche également. Je préfère comme toi donner qu’entasser des objets inutiles dans ma maison.
    Une bonne année 2011 Joanne !

    Réponse
  5. Sophie | Esprit de Succès

    Merci pour cette mise au point sur le don. C’est une jolie contrepartie du minimalisme.
    Je ne connaissais pas Freecycle, c’est un bon tuyau. Dans le même esprit, connaîtrais-tu une association qui s’occupe de récupérer des livres qu’elle envoie dans les pays en voie de développement ou qu’elle revend pour financer des ONG ? Il y avait une émission là-dessus sur Canal+ il y a quelque temps, mais je n’ai pas noté les coordonnées et je ne suis même pas sûre que cela existe en France. Si quelqu’un a l’info, je suis preneuse.

    Réponse
  6. Pascal

    Je n’ai pas vu le reportage mais je crois qu’il s’agit d’OXFAM.
    Ils ont ouvert une bouquinerie à Paris il y a peu de temps, où ils récoltent en effet des livres et les revendent pour financer l’association.
    En Angleterre il y en a partout, tout le monde apporte ses bouquins, vieux CD, etc…
    Va voir sur leur site.

    Réponse
  7. Jean

    Merci Joanne pour ce message des plus inspirants ! Le don génère en effet un sentiment des plus exaltants, et l’on reçoit bien plus à donner sans attendre en retour. Je découvre enfin ton blog que je parcours de fond en comble, j’aime beaucoup et je compte bien suivre tes aventures au pays de la vie simple 😉
    Une belle fin d’année à toi.

    Réponse
  8. catia95

    Je dépose réguliérement des vêtements dans les containers prévus à cet effet mais je ne savais pas encore comment me débarrasser des autres objets dont je n’ai plus l’utilité (je fais réguliérement des tris et je trouve toujours qq chose de superflu),je vais voir pour Freecycle que je ne connaissais pas,merci pour l’info!
    J’adore donner,faire des cadeaux sans occasion spéciale,je trouve qq chose qui je sais plaira à une de mes connaissances et je lui offre rien que pour le fait de lui e plaisir et de voir sa surprise et son sourire de gratitude.
    Mais le don n’est pas forcément matériel,donner de son temps à une association ou a ses proches,simplement être présent dans les bons et vais moments est le plus beau des dons,le don de soi n’a pas de prix !

    Réponse
  9. Joanne Tatham

    Ah… quel plaisir de voir que mes lecteurs ont déjà l’habitude de donner 🙂 Comme quoi il y a du bon dans l’humanité 😉

    Je connais le bon coin de nom uniquement, mais je n’ai jamais testé. Il m’est arrivé de déposer mes vêtements dans des containers prévus à cet effet lorsque j’étais plus jeune, mais où je vis maintenant je ne sais pas où il y en as près de chez moi, et comme en général je donne beaucoup d’un coup, le sac est trop encombrant pour que je parte en quête d’un container…

    Et oui catia95, ce que tu dis est très juste : le don de soi c’est aussi merveilleux ! Je l’ai fait dans le cadre de banques alimentaires lorsque j’étais plus jeune, puis plus tard pour Amnesty International et une autre asso, mais malheureusement je suis très mauvaise pour ce qui est de tenir un engagement régulier sur du long terme, je ne tiens que quelques mois ! (Ce qui est assez curieux quand on pense que par contre, professionnellement j’ai été d’une stabilité incroyable en restant 8 ans dans la même boîte, comparé à pas mal de gens de ma génération…)

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.