fbpx

Mon challenge minimaliste : introduction

par | 34 commentaires

Après avoir commencé à fortement désencombrer mon appartement, je me trouve dans une sorte de cul de sac : impossible de m’y remettre avec la même énergie !

D’une part parce que de nombreuses choses inutiles et inutilisées se cachent partout, d’autre part parce que je ne m’arrête pas pour autant totalement de consommer, et que de fil en aiguille, de nouvelles choses viennent s’ajouter à tout ce qu’il faut trier.

J’ai donc décidé d’appliquer à ma vie deux principes simples et efficaces :

1. Pour chaque chose achetée, quelque chose doit partir

Que j’achète un vêtement, du maquillage ou autre, je devrai systématiquement me débarrasser de quelque chose (sauf si l’achat en question sert à remplacer un objet). De cette façon, je ne fais pas exploser le nombre de mes possessions, et le risque de me retrouver de nouveau submergée d’objets en tous genres diminue.

Autre avantage : cela devrait me faire réfléchir à deux fois avant d’acheter. N’ai-je pas déjà quelque chose de similaire ? Est-ce que je possède quelque chose que je pourrai supprimer sans état d’âme afin de me permettre cet achat ?

2. Chaque jour, un objet doit partir

Evidemment, ce principe ne sera probablement pas applicable à vie 😉 Mais dans un premier temps, cela m’aidera à diminuer l’encombrement sans avoir à tout chambouler plus ou moins régulièrement.

Tout se passera en douceur, de façon presque imperceptible, et je ne prends pas le risque de jeter malencontreusement quelque chose qui ne m’appartient pas 😉

Edit : Au départ, je ne m’étais pas imposé de délai, mais sur le conseil d’Argancel, j’ai décidé de relever ce défi pendant 30 jours, du 1er au 30 novembre.

A partir de la semaine prochaine, donc, vous aurez droit sur ce blog à des comptes-rendus hebdomadaires de mes avancées dans ce challenge minimaliste que je me suis fixée, et vous pourrez également suivre cette aventure quotidiennement sur la fanpage Facebook !

Ca vous inspire ?

Vous sentiriez-vous capables de relever un tel challenge ? Avez-vous déjà pensé à réduire le nombre de vos possessions pour aller vers une vie plus simple et plus zen ?
Quelles sont vos astuces pour ne pas vous laisser envahir par tous ces objets que vous possédez ?

Dites-moi tout dans les commentaires, et si vous souhaitez participer également à ce challenge avec moi, faites-le moi savoir, et inscrivez-vous gratuitement ici pour faire le bilan tous ensemble ensuite !

Photo : Adam Sporka

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

34 Commentaires

  1. Mohamed Semeunacte

    Salut Miss Joanne, j’avoue ne pas comprendre ce mouvement du minimalisme, pourquoi les gens veulent vivre avec moins ? Je comprends parfaitement la volonté de ne pas dépenser dans tous et n’importe quoi mais la volonté de vivre avec moins ça je ne pige pas lol

    C’était mon coup de pression de la journée mdr

    Merci pour ton partage et puis quand même bonne chance pour tes objectifs, ne bazarde quand même pas l’eau avec le bébé comme on dit 🙂

    Mohamed Semeunacte

    Réponse
  2. Sylvie

    Bonjour Joanne,

    Bien que je ne souhaite pas sombrer dans l’extremisme du minimalisme, j’ai aussi décidé il y a qq temps de ne plus acheter d’objet decoratif… Virer une partie de ce qui encombrait mes murs… mais il y a encore du boulot… Plus que ne rien posseder, je prefereais conserver tout ce qui est utile mais le cacher dasn ds placards et rendre tout cela invisible. ça tombe bien, on va refaire la déco de la maison bientôt. Minimalisme sera aussi le maitre mot…
    As-tu vu le passage à la TV de Everett Bogue : http://bit.ly/aKtGmM
    Pour moi c’est un peu extrémiste …

    Réponse
  3. Joanne Tatham

    @Sylvie oui, j’ai vu cette vidéo ! comme toi, je trouve ça un peu extrémiste… personnellement, je ne suis pas une « survivaliste » ! 😉 en réalité, j’ai exactement le même objectif que toi : conserver ce qui m’est utile, bien rangé. « chaque chose à sa place et une place pour chaque chose » 🙂
    pour ce qui est de la déco par contre, avec un mari artiste (notamment peintre) et étant moi-même photographe et modèle, je ne pense pas pousser très loin de ce côté là…
    mais niveau garde robe et trucs sans intérêt qui ne servent à rien, j’ai du boulot !

    @Mohamed eh bien ce n’est pas seulement vivre avec moins, mais cesser de vivre avec des choses inutiles qui finissent entassées un peu partout… généralement, les moins bordéliques s’en rendent surtout compte au moment de déménager : « bon sang, qu’est-ce que j’ai pu accumuler comme c*nneries toutes ses années ! » 😉
    la vidéo à laquelle Sylvie fait référence nous apprend que 80% de ce que nous possédons n’est jamais utilisé, et que nous portons seulement 20% de nos vêtements… 80% du temps ! Ca donne à réfléchir 😉

    Réponse
  4. Argancel

    @Mohamed : moi j’y vois une utilité toute simple : pouvoir déménager souvent!

    @Sylvie : hehe, moi aussi je suis du même genre que toi, à tout planquer dans un tiroir lol

    Je pense qu’une bonne piste, par exemple pour se débarrasser d’un souvenir, est de le prendre en photo et de le numériser. Même chose pour les anciens cours de Fac par exemple.

    Sinon pourquoi ne pas te fixer un délai? Ce serait plus motivant. Par exemple : 3 semaines vers le minimalisme. Ca permettrait en plus d’attirer du monde dans ton challenge!

    Par ailleurs, d’ici lundi on devrait avoir un système de gestion pour tous les défis des membres du forum devperso.org, les défis personnels, comme collectifs. Peut-être que tu pourras donc saisir ce défi là-dedans? Le look sera idem à celui de la Croisée des Blogs.

    Bon courage pour ton challenge Joanne!

    Réponse
  5. Mohamed Semeunacte

    @Argancel OH le malin, il m’attaque par la corde sensible !!! Bon là effectivement je dois bien avouer que ce genre d’arguments me parle ! Bien penser Alex lol

    @Sylvie Merci pour le lien 🙂

    @Joanne j’avoue que j’étais comme cela étant plus jeune mais aujourd’hui, j’ai une dizaine de pantalons et de chemises que je place d’une certaine manière qui fait que je ne remets pas le même habit tant que je n’ai pas fini la pile. Les trucs inutile… tu m’as fait remarquer que je n’en ai plus acheter depuis belle lurette. Merci 🙂

    Pas mal cette discussion lol

    Réponse
  6. Joanne Tatham

    @Argancel Effectivement, posséder moins de choses permet d’être plus facilement mobile !

    Ah ! Tu m’intéresses avec ton système de défis 🙂 Allez hop, soyons fous : je ne vais pas me fixer 3 semaines, mais 30 jours, et je ne vais pas me séparer d’un objet par semaine, mais d’un objet par jour ! 🙂

    Du 1er au 30 décembre, c’est parti !!!! 🙂

    @Mohamed En fait tu es déjà un minimaliste, tu ne le savais pas c’est tout ! 😉

    Réponse
  7. Nathalie Hamidi

    Au fait, tu fais quoi de ce que tu te débarasses? Poubelle ou cadeau?

    Réponse
  8. Joanne Tatham

    @Nathalie merci pour le likage 😉

    Pour les objets en question, selon leur état, 3 solutions : poubelle, don, ou eBay !

    Réponse
  9. Marie

    J’aimerais bien savoir tenir ce genre de challenge, sauf que je n’ai AUCUNE rigueur. J’arrive à ne pas avoir trop de fringues d’une manière générale car 2 à 3 fois par an je fais un vide de mon armoire, triant le tout en 3 catégories: à jeter, à donner, à garder. Idem pour les chaussures.
    Par contre d’une manière générale, je suis BORDELIQUE.

    Réponse
  10. Miaou -Isabelle

    @Joanne, je t’ai répondu ici http://developpementpersonnel.org/index.php?option=com_agora&task=topic&id=53&Itemid=29#p411

    Pour répondre à @Mohammed,
    Moins de choses pour vivre plus, ne pas s’encombrer l ‘espace donc l’esprit de choses inutiles
    Parce que avoir un chez soi rangé propre pour y vivre tranquillement en harmonie sans y dépenser de l’argent ou de l’énergie inutilement ne va pas de pair avec beaucoup de choses autour de soi entre autre
    @ Marie : je suis bordelique !! mais ton attitude avec les vetements est celle d’une BO (born organised » 🙂
    et j’ai un mari bordélique aussi … mais on y arrive !

    Réponse
  11. Fabrice

    @Joanne
    Tu as bien raison! Mais dit moi, tu m’as l’air de consommer pas mal malgre tout, tu es deja oblige de faire le ménage:-)

    @Mohamed
    Pour ma part, je suis un convaincu du minimalisme. Pourquoi vivre avec tout ces trucs dont tu peut te passer? L’autre jour, je me faisait la reflexion en regardant autour de moi quels objets j’utilisais vraiment. Et bien, il y en avait pourtant encore pas mal!

    J’y vois 2 grand interêt:
    1 tranquillité de l’esprit, un appart claire avec peu de choses mais de qualité,cela apporte

    2. c’est bon pour la planete, tous ces produits produits souvent à l’autre bout de la planete et dont on peut se passer.Et qui vont finir par encore plus la polluer…Souvent on achete pour combler un vide.

    3. c’est plus facile pour bouger. Et tu te sent plus libre avec moins de bien matériels.

    Je vois pas d’aspects négatifs franchement!

    Réponse
  12. Sophie | Esprit de Succès

    Super ton challenge!
    Ça me fait penser à Paul-Emile Victor dont j’ai entendu dire, qu’à chaque retour de voyage,il faisait le tri dans ses affaires pour ne garder que ce qui lui avait été indispensable. Il dégageait ainsi 1/3 ou la 1/2 de son bagage. A chaque retour de voyage !… Je n’arrive toujours pas à imaginer une chose pareille !

    Réponse
  13. fraZck

    Super ton challenge ! J’ai hâte de suivre son évolution 😉

    Fabrice a très bien résumé le minimalisme. J’ajouterais : Moins de biens, plus de liens (Paul Ariès)

    Réponse
  14. Benoît

    Bonjour,

    En voilà une bonne idée pour ne pas s’encombrer inutilement de choses qui ne nous servent peu ou plus à grand chose.

    J’ai également eu cette idée il n’y a pas si longtemps… à force d’entasser et de tout vouloir garder dans l’espoir qu’un jour peut être cela pourrait me servir.

    Et j’irai même plus loin dans ce challenge… au niveau des vêtements… 1 chose achetée = 2 choses jetées/vendues ou données.

    Bien entendu mieux vaut le faire de temps en temps ou sur une période pré-définie par exemple pendant les soldes car à ce rythme il ne nous restera plus grand chose.

    Réponse
  15. Joanne Tatham

    @Marie Si ça peut te rassurer, je n’ai en général aucune rigueur et je suis bordélique 😉 C’est justement là que ça se corse… mais ça pimente un peu le défi ! 🙂
    Ceci dit, tu as déjà une bonne méthode qui fonctionne pour toi, ça c’est chouette ! Mon problème, c’est que quand je me débarrasse de plein de trucs d’un coup, je réfléchi un peu moins et je regrette d’avoir laissé partir certaines choses 🙂

    @Miaou-Isabelle Je viens de t’y répondre ! Heureuse d’avoir de la compagnie pour ce défi 🙂

    @Fabrice Je consomme beaucoup moins qu’avant ! Avant, rien qu’en fringues, je dépensais entre 100 et 200€ par mois… Et c’était quasiment uniquement chez H&M, donc pas cher, donc beaucoup de vêtements 😉
    J’avoue que pendant ma période de brun-out cet été, le stress et la frustration m’ont conduite à dépenser plus que je ne l’aurais fait en temps normal… :/ Mais bon, il y a eu pas mal d’outils de travail dans ce que j’ai acheté, et vu que je vais me mettre à mon compte, ce matériel informatique sera (et est déjà) bien utilisé !

    @Sophie A chaque retour de voyage ? Bon sang, dire que j’ai été habituée dès mon plus jeune âge à emporter plein de choses « au cas où » ! Quand je pars en week end on se demande si je ne pars pas pour une semaine… Mais pour ma défense, mon reflex prend de la place… et je ne parle même pas de mes produits de beauté -_-…

    @fraZck « Moins de biens, plus de liens », c’est très juste ! C’est effectivement une composante importante 🙂

    @Benoit effectivement, c’est pour ça que je m’engage sur 30 jours, quitte à remettre ça dans quelques temps ! Veux-tu suivre ce challenge avec Miaou-Isablle et moi ? 😉

    Réponse
  16. Benoît

    @Joanne : Ta proposition est très intéressante. Cependant, je n’envisage pas d’achats particuliers ce mois-ci. Je vais attendre les soldes…^^ surtout pour les vêtements. Merci de ton invitation.

    Réponse
  17. Fabrice

    @Sophie
    Je vois ce que voulait ire Paul Emile Victor. Moi aussi à chaque retour je me rend compte que j’ai trop pris de chose inutile. Sauf que j’en reprend pas mal à chaque fois. Je me rappelle avoir lu qu’un voyageur était parti avec juste un petit sac à dos genre 2 t-shrit, une brosse à dent etc.

    Réponse
  18. Mohamed Semeunacte

    @Fabrice, je viens de lire cette phrase :

    Veux-tu vivre heureux ? Voyage avec deux sacs, l’un pour donner, l’autre pour recevoir.

    [ Johann Wolfgang von Goethe ]
    J’ai tout de suite penser à cet article et à ton commentaire 🙂

    Merci encore Joanne, d’avoir lancé le sujet

    Mohamed Semeunacte

    Réponse
  19. Catia95

    Bonjour Joanne

    Je visite ton blog pour la premiére fois et tombe sur ton challenge le jour même ou j’ai décidée de me replonger dans le livre l’art de la simplicité de Dominique Loreau !Est-ce son livre qui t’a inspiré ?Car c’est une pro-minimaliste acharnée!
    Les préceptes zen m’attirent beaucoup et j’essaies de les appliquer de plus en plus dans ma vie quotidienne.En se déselcombrant du superflu matériel je trouve qu’on s’allége aussi l’esprit,on est plus serein ..

    Bon courage pour ton challenge et je m’empresse de rajouter ton blog dans mes favoris !:)
    @ +

    Catia

    Réponse
  20. Miaou -Isabelle

    @Mohammed : MERCI pour cette citation .
    Une de mes filles a totalement intégré cette phrase , dommage que je ne puisse pas mettre la photo de son départ pour le Nicaragua en juin 2009 ( 21 ans à l’époque) pour vivre un de ses projets Elle avait une valise remplie de choses à donner à une école , un seul sac à dos pour 5 mois, y compris les cadeaux pour son parrain quand elle rentrerait via le Canada , et une besace aménagée pour protéger ses appareils photo et son PC portable.
    Nous l’avons rejoint 3 semaines et j’ai sacrement eu du mal à m’en tenir à un seul sac à dos et une besace!!!
    Je transmet cette pensée à ma photographe de fille http://www.lumieredimages.fr/?page_id=9
    Bonne journée à tous

    Réponse
  21. Joe Le Merou

    Bonne idée de challenge…
    J’y pense sérieusement.
    Déja que ça me permettrait de tout ces objets qui m’encombrent, ça me permettrait surement de faire plus facilement le ménage 😮

    Réponse
  22. Joe Le Merou

    (écrit trop vite -> « (…)ça me permettrait de me débarasser de tous ces objets(…) ) 🙂

    Réponse
  23. lenaetcie

    C’est la deuxième fois que je visite ton blog, sympa, je désencombre aussi depuis pas mal de temps, je te suis dans ton challenge, j’ai aussi moins d’énergie mais c’est parce que j’ai beaucoup jeté, moins acheté ensuite même s’il en reste ce sera jamais terminé, il ne faut pas se forcer, ne pas vouloir être trop perfectionniste aussi!

    Réponse
  24. Joanne Tatham

    @Benoit Je t’en prie 🙂

    @Catia95 Bienvenue et merci pour ton commentaire 🙂 J’ai effectivement lu son livre il y a quelques années, il fait donc partie de mes sources d’inspiration ! Et puis de façon générale, j’aspire à une vie plus simple et plus zen.

    @Miaou-Isabelle Eh bien, ta fille a toute mon admiration 🙂

    @Joe Le Merou Oh ça oui, dans un habitat fortement désencombré, ça devient plus simple de faire le ménage !! J’en suis encore loin malheureusement 😉

    @lenaetcie Bienvenue 🙂 Et heureuse que tu me suives dans ce challenge ! N’hésite pas à t’inscrire ici (c’est gratuit) : http://developpementpersonnel.org/communaute/les-defis/challenge/11, nous pourrons faire un bilant de ce challenge une fois terminé !
    Je suis entièrement d’accord avec toi, ne soyons pas trop perfectionnistes ! Rome ne s’est pas faite en un jour, et ce qui compte, c’est d’agir !

    Réponse
  25. Etienne

    Super initiative ! Je suivrai avec attention l’évolution de ce challenge. Comme tu viens de le dire, le plus important c’est de prendre action.

    J’ai également vu la vidéo d’Everett Bogue sur CBS, et je suis d’accord, c’est vrai que cela fait plus survie que minimalisme. J’ai eu la chance de le rencontrer à New York, il y a un mois, il y était pour un stage yoga, j’y étais pour tourisme. Il m’a dit qu’être minimalisme lui pemettait de se consacrer à fond dans le yoga. Il en était vraiment content.

    Ce que je veux dire, ce style de vie aide vraiment à s’investir pleinement dans un projet perso. Comme a dit Catia95, on s’allège l’esprit.

    Joanne, je garde un oeil sur le compte-rendu hebdomadaire 😉

    Réponse
  26. Anne P

    Désencombrer, j’y ai été contrainte il y a deux ans, et je continue : passer d’une maison de 300 m², habitée pendant 20 ans par 4 personnes, dont 2 enfants, à une de 50 pour soi seule, c’est un sacré défi !

    D’autant que mon compagnon était un accumulateur/bricoleur ! Entre les morceaux d’ordinateurs de toutes époques, les outils aux usages inconnus, les bouts de ferraille, rien que pour mettre de l’ordre dans ses affaires, ça a été très difficile… surtout pour sa fille qui fondait en larmes à chaque objet à jeter ou donner.

    Petit à petit, je parviens à diminuer l’accumulation, mais il me reste encore pas mal de boulot pour épurer. Je donne, je vends… Je jette peu, je n’aime pas ça.

    C’est parfois très difficile, à cause des souvenirs qui s’attachent aux objets. Mais, bizarrement, à l’inverse, il y a des choses que je ne peut plus regarder, c’est trop douloureux.

    Il y a aussi les objets qui viennent de loin, je veux dire de mes grands parents, dont je ne me sens pas assez propriétaire pour pouvoir en disposer.

    Peut-être est-ce bien aussi de se désencombrer pour ne pas « plomber » ceux qui viennent derrière ?

    Réponse
  27. Matt (Acide ici)

    L’idée de se fixer un défi publique est excellent. L’escalade de l’engagement est un moteur puissant si l’on s’en sert pour soi, bravo !

    J’en étais arrivé de mon côté à traiter ce thème aussi ici. En gros, je pense qu’on y gagne mentalement, autant par la paix visuelle que par le fait qu’un petit coin de notre cerveau joue en permanence les magasiniers si notre appart est plein, que ce soit d’objet rangés ou non.

    Je pense aussi qu’on y gagne financièrement, comme tout le monde en a parlé, parce qu’on entre dans une logique de moindres achats inutiles ; mais aussi parce que l’espace a un coût, ce qui a moins été dit. Et même un coût bien plus important que les objets dont nous parlons.

    Enfin, comme le dit Argancel, on peut déménager facilement, bref, on n’est pas mentalement freiné dans notre vision des opportunités.

    @Anne P : je suis bien d’accord, un des plus gros problèmes qu’on rencontre, c’est l’attachement émotionnel (j’ai été élevé par une mère nostalgique à l’excès, c’est du boulot de se défaire de ça). C’est bien là le nœud de l’histoire : lorsqu’on balance nos liens excessifs au passé, c’est bien notre avenir que nous nous offrons.

    Réponse
  28. Valérie

    Pour Anne (et pour d’autres) il y a un très bon livre qui parle de ça : que faire des objets, souvenirs, meubles d’une personne perdue. « Comment j’ai vidé la maison de mes parents » de Lydia Flem. Elle explique son cheminement personnel, son deuil finalement. Et effectivement ça amène à penser à ce qu’on laissera nous… et pourquoi !

    Réponse
  29. Mino

    Bonjour Joanne,
    Je suis contente d’avoir découvert ton blog. Moi même je suis une débutante dans le minimalisme. Si tu refais ton challenge minimaliste, je serai des vôtres 🙂

    Réponse
  30. Joanne Tatham

    Hello Mino, bienvenue ici 🙂

    Eh bien voilà qui tombe bien, puisque je compte effectivement faire une deuxième fournée prochainement 😉

    A très bientôt, donc !

    Réponse
  31. nath

    Bonjour,

    Je découvre à l’instant ton blog… je suis dingue de ton challenge ! Je pense devenir une de tes disciples 😉

    Mon petit nid a bien besoin aussi d’un petit coup de minimalisme… Allez, chaque semaine, je me débarasse d’une manière ou d’une autre de 3 objets… et si ça prend bien, un objet par jour… je vais commencer léger mais je sais déjà le bien fou que ça me fera !
    Merci pour l’idée…

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Citation #2 – Albert Jacquard | Le lab d'Ambiome : vivre autrement, en toute simplicité - [...] N’oubliez pas : mon challenge minimaliste commence demain ! Pourquoi ne pas embarquer avec moi ? Je ferai ici…
  2. Bilan du mois d’octobre 2010 et objectifs pour novembre | Vie simple : vivre autrement, en toute simplicité - [...] N’oubliez pas : mon challenge minimaliste commence aujourd’hui ! Il n’est pas trop tard pour embarquer avec moi !…
  3. Le minimalisme, c’est quoi au juste ? | Vie Simple : vivre autrement, en toute simplicité - [...] à l’annonce de mon challenge minimaliste, certaines questions m’ont été posées, sur le blog et en dehors. A quoi…
  4. Quand moins est vraiment plus - [...] et débarrassez vous de tout ce qui vous consomme du temps et de l’argent. Tout comme Joanne qui a…
  5. Mon challenge minimaliste : semaine 1 | Le lab d'Ambiome : vivre autrement, en toute simplicité - [...] Petit bilan, en images, de cette première semaine vers le minimalisme. [...]
  6. Citation #3 – John Pawson | Vie simple : vivre autrement, en toute simplicité - [...] N’oubliez pas de suivre mon challenge minimaliste ! Retrouvez dimanche sur le blog un nouveau point hebdomadaire, et suivez…
  7. Mon challenge minimaliste : semaine 2 | Vie Simple : vivre autrement, en toute simplicité - [...] Petit bilan, en images, de cette deuxième semaine vers le minimalisme. [...]
  8. Mon challenge minimaliste : semaine 3 | Vie Simple - [...] Avec un peu de retard, voici le bilan, en images, de cette troisième semaine vers le minimalisme. [...]
  9. Mon challenge minimaliste : semaine 4 et bilan | Vie Simple - [...] Voici le bilan, en images, de cette dernière semaine (et deux jours !) vers le minimalisme. [...]
  10. La mode minimaliste : nouveau challenge (Projet 333) | Vie Simple - [...] maintenant, et vous savez que le minimalisme m’intéresse et m’attire. Alors après mon premier challenge minimaliste, j’ai envie de…
  11. #8 Semeunblog : Joanne de joannetatham.fr | Semeunacte.com - Cultivateur De Bonheur - [...] moi-même intéressé au concept de la simplicité (et maintenant du minimalisme) en suivant son Challenge sur son blog. Rendez…
  12. Le Don c’est Bon! (part 1) | SUV [sens & utilités en vrac] - [...] Ce défi prend aussi en France Métropolitaine et Outre-Mer: (par exemple Damien et Joanne). [...]
  13. Etre minimaliste quand l’autre ne l’est pas : 6 astuces | Vie Simple - [...] autre chose, ensemble. Vous pouvez aussi, pourquoi pas, faire une adaptation du Projet 333 ou de 30 Jours vers…
  14. Noël autrement | Vie Simple - [...] moins vitales. Le reste serait avant tout du superflu, un bonus dont je peux me passer. Et sur mon…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.