fbpx

Utilise tes super-pouvoirs : The Power of No (le pouvoir du non)

par | 7 commentaires

Utilise tes super-pouvoirs : the power of no (le pouvoir du non)

Tu le sais certainement déjà : si tu veux aller plus loin, améliorer les choses, optimiser, emmener son activité au niveau supérieur… tu dois (entre autres) saisir les opportunités, les provoquer aussi, ne pas avoir peur, oser, te lancer, être dans l’action.

Mais bien souvent, la grosse difficulté est d’arriver à distinguer ce qui va vraiment t’être utile de ce qui est en réalité une perte de temps. Et tu ne veux pas perdre de temps, pas vrai ! 😉

Pour t’éviter de t’en faire perdre en lisant cet article, je vais aller droit au but : il est plus que temps que tu utilises l’un de tes super-pouvoirs, et que tu apprennes à dire NON.

Je sais, je sais… tu veux que ton business cartonne, qu’il se fasse connaître plus encore, et pour ça tous les moyens sont bons, non ?

Eh ben non.
Pas toujours.

Des fois, c’est une perte de temps.

Bien sûr, à mes yeux rien n’est jamais complètement un échec : même si tu perds ton temps, tu apprendras à mieux identifier au prochain coup ce qui est au service de ton business et de tes objectifs, à identifier les plans foireux, etc.

Mais dans ce cas, assure-toi bien que tu as vraiment appris la leçon. Ce serait dommage de reproduire les mêmes erreurs plus tard, hein ?

Ceci étant dit, la question est : à quelles opportunités dire non exactement ?

C’est très simple :

  • A celles que tu ne « sens » pas (à ne pas confondre avec celles qui te font peur)
  • A celles qui ne te rapprochent pas de tes objectifs (à toi de les définir)
  • A celles qui te demandent trop d’investissement (temps/énergie/argent) par rapport à ce qu’elles peuvent te rapporter

Et évidemment, à celles qui entrent en conflit avec d’autres engagements pris au préalable !

Mon conseil pour te faciliter la tâche : crée-toi des guidelines et fais-en une checklist à ressortir à la prochaine opportunité ! En ayant déterminé au préalable les critères qui te permettront de savoir qu’une proposition est alignée avec ce que tu désires pour ton business, tu sauras en quelques minutes à peine si ça en vaut la peine ou pas.

Et si ça ne vaut pas le coup ? Il suffit tout simplement de dire non. Gentiment & poliment.

Et si tu as dit oui à un projet mais que tu réalises que ce n’était pas la décision la plus appropriée ?

Eh bien tu dis non. Tu t’excuses. Tu expliques sans te perdre dans les justifications sans fin. Et tu te rétractes. En évitant de mettre les personnes impliquées dans la moise en annulant à la toute dernière minute, ça va de soit.

Et je sais… je sais que même en faisant au mieux, c’est nul.
C’est désagréable. Personne n’a envie de lâcher quelqu’un (enfin… je crois ? ;))
Mais c’est parfois nécessaire.
(Et tu te sentiras mieux après, aussi.)

Ta mission si tu l’acceptes :

Est-ce qu’il t’est déjà arrivé de saisir des opportunités qui se sont avérées complètement foireuses ? Qu’est-ce que ça t’a appris ?

Fais-toi des guidelines et n’hésite pas à les partager dans les commentaires (ou dans le groupe facebook si tu es un peu timide ;))

Sinon, dans un autre style, y’a le Power of Love qui est pas mal (oui, le titre de cet article était un clin d’oeil au titre de la chanson)(j’aurais pu dire que c’était un clin d’oeil au Power of Now, mais non) :

Allez, la series addict en moi ne peut pas résister, c’est cadeau 😉 :

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

7 Commentaires

  1. zoé

    Ca vient de tomber, j’ai accepté il y a plusieurs mois le travail d’un client qui tente de soutirer le max de moi en payant 25 euros de l’heure (le smic si l’on enlève les charges). Il m’a payée un acompte, m’a fait lambiner 3 mois sans me payer le reste et m’a fichu en l’air la moitié de mon travail (effacé virtuellement) et maintenant, refuse de me payer. J’ai un écrit mentionnant qu’il a bien effacé le travail. Grrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr Pourquoi j’ai pas dit NON alors que je ne le sens pas depuis le début?

    Réponse
    • Joanne Tatham

      C’est une opportunité d’apprendre zoé ! La prochaine fois, tu écouteras un peu plus tes trippes 🙂
      Courage !!

      Réponse
  2. Admin

    Bonsoir,
    j’ai récemment renoncé à un mandat pour remplir une déclaration d’impôts compliquée et dans un délai ultra-court…
    j’avais accepté dans un 1er temps, pensant que ce serait une bonne expérience, et puis, dans le délai imparti et avec le style de personne que je sentais insatisfaite chronique et exigeante, je le sentais plus comme un risque de mauvaise réputation pour ma boite…
    et bien, ça m’a fait un bien fou de dire NON!!
    et j’ai encore moins regretté, ni culpabilisé, quand j’ai eu la réaction de la cliente… ^_^
    Très bonne leçon pour la suite: OSER dire NON est parfois plus efficace et moins toxique qu’un OUI!!
    à bientôt!

    Réponse
  3. Nathalie

    Super cet article. Merci pour ce partage. Les opportunités ne manquent pas en effet, mais celles qui sont vraiment intéressantes et font avancer réellement sont beaucoup moins fréquentes… et cachées parmi les autres. Du coup j’oscille parfois entre refus systématique de peur de perdre mon temps et mon argent… et trop grande ouverture à ce qui passe. Je vais donc garder cet article sous le coude comme guide-line pour faire ma sélection d’orénavent. Les critères qui y sont proposés me semblent très pertinents. Et le nez dans le guidon… on n’y pense pourtant pas forcément lol Merci encore

    Réponse
    • Joanne Tatham

      J’espère que mes critères t’aideront… N’hésite pas à ajouter les tiens !
      Même le nez dans le guidon, je recommande toujours de prendre le temps pour prendre une décision. Tu n’es pas toujours obligée de répondre dans la seconde 😉

      Réponse
  4. oops

    Dans ma guideline :
    – est-ce que le client est OK pour que j’arrive en RV avec un bébé allaité à la demande ?
    – est-ce que mes horaires décalés sont un frein (je travaille de nuit, quand mes enfants dorment)
    – est-ce que le client est OK pour que je sois pas réactive à la seconde au téléphone ? (je ne réponds jamais aux appels pros quand je suis avec mes enfants, soit une bonne partie de la journée !)

    En clair, est-ce que mon prix ET mes conditions (que j’ajoute à mon devis) sucsitent l’enthousiasme / curiosité ou un départ en courant ?!! 😀 Chez moi, ce sont les clients qui checkent la guidelines ! Soient ils prennent, soit on se travaillera ensemble sur un autre projet plus tard, quand mes conditions leur conviendront mieux.
    Un certain nombre de mes devis restent sans réponse… tant mieux : je préfère que ne pas réussir à concilier dans la bonne humeur ma vie de famille et mon job !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.