fbpx

J’avais prévu de poster une vidéo aujourd’hui, mais je l’ai “perdue”.
Je me suis dit qu’il me suffirait donc d’offrir cette semaine un ebook sur lequel je réfléchis depuis un moment.

J’ai commencé à travailler dessus… Mais quelque chose était bloqué.
Ça ne fonctionnait pas. L’énergie ne circulait pas.

Alors à la place, j’ai chanté.
J’ai dansé.
J’ai fait la con.
J’ai ri.
Je me suis amusée.

Et tout est devenu plus fluide.

Mais le temps est passé et j’ai dû me dépêcher.
Produire, vite, pour offrir l’ebook avec la newsletter du jour et compenser l’absence de vidéo.

Vite Vite Vite !

Je l’ai bouclé, à peu près satisfaite.
Demandé à Julien de s’occuper du design vite, avec un brief du type “Je veux juste que ça soit beau” – je me suis détestée !

Heureusement, je me suis réveillée. Juste un quart de seconde. Le quart de seconde de recul dont j’avais besoin pour réaliser que ça n’allait pas.
Que je voulais prendre mon temps.
Que je voulais être plus qu’à peu près satisfaite.
Que personne n’allait en mourir de ne pas voir de vidéo aujourd’hui.

Je veux faire les choses bien. Guidée par le coeur.
Il te faudra donc attendre.
Il n’y a pas d’urgence pour les belles choses.

D’ici là, je vais vivre, rire, jouer, m’inspirer, respirer…
M’autoriser à faire n’importe quoi, juste parce que je le sens, juste pour que l’énergie circule, juste pour le plaisir de lâcher prise.
Essaie, ça fait du bien !

[Photo : Anne-Marie Arpin]