fbpx

Tous les mois, je te présente une Wonderpreneure qui déchire pour te permettre de découvrir différentes façons de vivre l’entrepreneuriat au quotidien.

Ce mois-ci, c’est Élodie Duverger, co-fondatrice du Sommet de la Liberté, que j’ai eu le plaisir d’interviewer !

Hello ! Parle nous un peu de toi et de ton activité.

Bonjour, je m’appelle Elodie Duverger, j’ai 33 ans et je suis web entrepreneure depuis 2014, année durant laquelle j’ai organisé avec mon conjoint la 1ère édition du Sommet de la Liberté. Il s’agit d’un événement en ligne regroupant diverses conférences pour aider un maximum de personnes à s’épanouir tant sur le plan personnel que professionnel.

En 2013, alors que j’étais installée dans mon activité d’orthophoniste depuis plusieurs années, j’ai eu un gros déclic en me rendant à une journée de la femme entrepreneure à Brest.

J’ai compris que c’était ma vraie voie et que j’allais vite m’ennuyer dans ma vie se je n’osais pas franchir le pas. Comme j’ai toujours été passionnée par le développement personnel mais aussi les voyages et le fait de vivre selon ses aspirations profondes, l’idée m’est venue de créer ce site pour faire transmettre le message suivant : il ne tient qu’à nous de nous épanouir et de réaliser nos rêves.

À quoi ressemble une journée type pour toi ?

Difficile de répondre à cette question, car je ne crois pas avoir encore vraiment une journée type ! Mais disons que la plupart du temps, je me lève entre 7h et 7h30 et je réalise ce qui est prioritaire le matin.

J’aime bien écrire 3 objectifs pour ma journée car cela cadre un peu mon activité et me permet d’avancer concrètement. L’après-midi, je peux avoir des consultations de coaching par skype ou encore des échanges avec d’autres web entrepreneurs pour des projets à venir.

Mais je m’offre aussi beaucoup de temps pour lire, me promener ou voir des proches. En fait, j’aime bien que toutes les journées ne se ressemblent pas et qu’en fonction de mon inspiration ou humeur, je décide de changer ce qui était prévu. Je pense avoir assez de détermination pour arriver quand même à accomplir ce que je souhaite au final.

Est-ce qu’il y a eu des périodes dans ta vie d’entrepreneure où tu n’as pas suffisamment pris soin de toi ?

Je crois que le choix d’être entrepreneure demande parfois des concessions. Par exemple, une activité sur internet peut amener à « travailler » le dimanche, les jours fériés ou le soir. Il y a des périodes où il faut donner le maximum et forcément ce n’est pas facile de se ménager du temps pour soi dans ces moments.

Mais de façon générale, je trouve que je prends soin de moi. Par exemple, nous avons réalisé un voyage de 6 mois en 2015 autour du monde tout en continuant notre activité en ligne. Même si nous avons passé quand même du temps sur l’ordi, je n’ai aucun regret. J’ai quand même eu le sentiment de profiter des pays que l’on a visités.

Ce que je trouve agréable dans l’activité d’entrepreneure, c’est que l’on organise ses projets soi-même et que l’on peut donc s’octroyer des périodes plus calmes à certains moments.

J’avoue quand même que fin 2015 (en rentrant du voyage), j’ai eu le sentiment d’être dépassée. Nous avions lancé un nouveau produit et la publicité sur facebook marchait bien. Mais je n’arrivais plus à répondre à tous les mails que je recevais et ça a entraîné un sentiment désagréable de ne plus maîtriser les choses

Comment ça a affecté ton business et ta vie en général ?

Je crois que déjà a entraîné de la fatigue et donc une baisse de motivation… Et lorsque je me rends compte que l’inspiration se fait plus rare et surtout que je ressens moins de joie au quotidien, je sais qu’il est temps de souffler et de prendre du recul (en m’octroyant des jours sans ordi par exemple). C’est ce que j’ai fait et cela m’a permis de me poser des questions sur ce que je veux vraiment, ce qui est important pour moi.

Comment s’équilibre ta vie aujourd’hui ?

Ma vie s’équilibre entre l’activité actuelle et les prochains projets. Des projets pro comme des projets personnels. Fin 2015, j’ai pris conscience que même si mon activité d’entrepreneure me passionne, il est essentiel de l’équilibrer avec une vie personnelle épanouissante. Nous allons avoir notre 1er enfant au mois de septembre prochain et je pense que cela va contribuer au fait de mieux nous organiser et peut-être de mieux cloisonner vie pro et vie perso.

Et le fun dans tout ça ?

Le fun, pour moi, c’est d’avoir le sentiment de choisir sa vie. Bien sûr, il y a des journées moins fun que d’autres mais je vérifie très très souvent si je suis en accord avec ce que je vis. Car ce qui compte, c’est « est-ce que mon quotidien est le reflet de mes valeurs, mes objectifs de vie, ce que je veux transmettre ? ».

Et ce qui est super, c’est qu’on a toujours le choix d’apporter des changements et/ou recadrages. Je sais déjà que je vais avoir de multiples activités (dans mon activité d’entrepreneure) parce que cela m’amuse, m’empêche de m’ennuyer ou de sentir une certaine routine. Cela va de pair pour moi avec le fait de bien se connaître et de s’accepter telle que l’on est. A partir du moment où j’ai accepté d’écouter mon cœur et mon intuition, j’ai senti que ma vie serait à la fois plus douce et plus excitante

Si tu avais une devise, ce serait quoi ?

J’en ai 2 🙂 :

« Ecoute cette voix en toi qui murmure à chaque instant le choix à faire. »

« L’action guidée par le cœur porte toujours du sens ».

Quels sont les challenges que tu rencontres au quotidien ?

Mon principal challenge est que je m’intéresse à trop de choses et que j’ai envie de faire trop de choses… J’ai du mal à choisir, à me concentrer sur une seule partie de mon activité à la fois. Et cela est fatiguant parfois.

Heureusement que je travaille avec Thibaut mon conjoint qui est beaucoup moins éparpillé que moi et qui m’aide à recadrer les choses pour mieux avancer. Mon challenge pour 2016 est donc de mieux savoir me focaliser au niveau pro pour gagner en efficacité.

Comment te sens-tu en général ?

Libre ! Mais il m’arrive quand même de me dire que je n’en fais pas assez. C’est un peu un challenge d’être entrepreneure et d’adopter une vraie rigueur. Cela vient certainement avec le temps.

Quelles sont tes astuces pour être efficace dans ton activité, maintenir un bon équilibre vie privée / vie professionnelle, et prendre soin de toi ?

Je dirais que ce qui m’aide à être efficace, c’est d’avoir des objectifs à court terme. Et de ne pas attendre pour passer à l’action. Par exemple, l’idée du Sommet de la Liberté m’est venue en mars 2014 et la 1ère édition a eu lieu en juin 2014. Il faut se lancer sans trop attendre car c’est dans l’action que l’on apprend le plus.

Pour maintenir un bon équilibre vie privée/vie pro, il faut veiller à ne pas trop se laisser emporter par la passion de son activité. Car, on peut en arriver à ne faire plus que ça… Et passer à côté de choses essentielles. C’est pourquoi le meilleur conseil que je puisse donner, c’est de développer son intuition et d’apprendre à s’écouter. Peut-être aussi d’écrire ses envies régulièrement, tant personnelles que professionnelles pour voir si l’on répond aux besoins des 2 côtés.

Pour prendre soin de soi, je conseille d’écouter son corps. C’est comme cela pour ma part que j’ai commencé à transformer ma vie. J’avais des kilos superflus et au fond je pense que cela était lié au fait de ne pas oser être moi-même. En 2012, j’ai décidé de prendre soin de mon corps et de cela a découlé beaucoup de choses : perte de mes kilos, déclics sur ma vie pro, épanouissement avec réalisation du tour du monde etc…

Le corps est très intelligent et nous indique beaucoup de choses… Chercher à comprendre ses messages (kilos en trop, malaises ou maladies) peut à mon sens être une très belle façon de prendre soin de soi.

Le mot de la fin ?

Merci Joanne pour cette belle initiative et à vous qui lisez ces lignes. Si vous désirez développer votre intuition pour mieux vous écouter au quotidien, je vous invite à profiter d’une web conférence offerte intitulée « Les 5 étapes pour s’offrir la liberté de suivre son cœur ».