fbpx

Profiter de ceux que l’on aime

par | 2 commentaires

Aussi loin que je me souvienne, j’ai toujours été quelqu’un d’indépendant, pour ne pas dire solitaire. Je ne suis pas sûre de l’avoir choisi ; je pense que c’est tout simplement de cette façon que je me suis construite, par la force des choses. Pas nécessairement parce que je suis enfant unique, mais plutôt parce que j’ai dû rapidement prendre conscience de l’impermanence des relations, et qu’en bonne émotive, je n’ai pas toujours bien vécu l’éloignement qui peut se faire entre deux personnes, sans que l’on comprenne vraiment pourquoi. Pendant des années, donc, je me suis protégée à ma façon, limitant mes relations aux autres de faon à ce que je ne puisse trop souffrir.

Je pensais qu’anticiper le pire, et m’en protéger avant qu’il ne survienne,était le meilleur moyen d’avoir une vie douce et heureuse, en m’épargnant au maximum des souffrances auxquelles je préférais ne pas avoir à faire face.

Vous savez quoi ? Cette méthode s’est avérée être un échec total.

Quoi que je fasse pour contourner les problèmes éventuels, cela ne modifie en rien qui je suis. Je suis une jeune femme émotive, attachée aux gens qu’elle aime, et la perspective de voir partir certains d’entre eux loin de nos repères habituels sera toujours source de tristesse.

Plutôt que de lutter contre ma véritable nature, je fais donc tout aujourd’hui pour entretenir les liens qui sont chers à mes yeux. Aucun regret à avoir, je profite pleinement des moments partagés avec mes proches, qu’importe ce que réserve l’avenir…

Et vous, comment vivez-vous vos relations aux autres ?
Avez-vous changé d’attitude avec le temps ?

Photo : carf

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

2 Commentaires

  1. Mathgon

    A l’exception du côté « enfant unique », je me retrouve totalement dans ce billet et plus particulièrement dans « l’impermanence des relations » liée à mon impermanence de localisation géographique.

    Profitons 😉

    Réponse
  2. Nathalie Hamidi

    Je suis quelqu’un de profondément asocial, avec un désir de ne pas l’être. J’aimerais avoir plein d’amis, mais je fuis les regroupements et ne suis pas à l’aise du tout avec les gens que je ne connais pas. Même dans un groupe composé de seulement des gens que j’aime et je connais, je me sens oppressée.

    Je crois que j’ai appris au fil du temps que rien n’est éternel, et que parfois même les relations les plus fortes sont éphémères. Je suis comme toi, sauf que chez moi c’est naturel: je profite au maximum, tant que ça dure.

    Dernier billet de Nathalie Hamidi… Signe de TED: Absence de contact oculaire

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Daily Digest (2009-05-13) ∴ Nathalie Hamidi - [...] Profiter de ceux que l’on aime ∴ Je suis quelqu’un de profondément asocial, avec un désir de ne pas…
  2. Dailycious Links (2009-05-13) ∴ Nathalie Hamidi - [...] ∴ Profiter de ceux que l’on aime Dans mon cas, j’aimerais ajouter aussi: ne pas essayer de fuir les…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.