fbpx

Une idée simple : faire la vaisselle

par | 20 commentaires

Je déteste faire la vaisselle. Je ne trouve pas cette activité agréable, et la plupart du temps, j’ai surtout l’impression de perdre mon temps.

Il y a quelques années, donc, j’ai fait l’acquisition d’un mini lave-vaisselle d’occasion (mais en très bon état), qui garantirai la paix du ménage. Je n’en ai pas honte, même s’il on pourrait arguer que c’est un achat superflu et complètement anti minimaliste (mais faut-il rappeler que le minimalisme, c’est comme midi, chacun le trouve à sa porte ?). J’assume, parce que je ne prends aucun plaisir à faire la vaisselle, et que la faire moi plutôt que de donner les assiettes et couverts sales à une machine ne m’aide pas à me concentrer sur l’essentiel.

Ce mini lave vaisselle bon marché a été l’un des meilleurs investissements que j’ai fait. Et il y a quelques semaines… le « drame » est arrivé. Après six ans de vie commune et trois déménagements, il a commencé à fuir. Beaucoup. Il avait donné tout ce qu’il pouvait, et n’était pas en mesure de poursuivre notre belle histoire.

Je vous rassure, je n’ai pas pleuré ! 😉 Mais autant dire que j’ai été déçue, ce malheureux incident intervenant à la même période que beaucoup d’autres. Financièrement, le remplacer n’était pas dans mes priorités, ni dans celles de mon mari. Nous avons donc du (re)commencer à retrousser nos manches et enfiler nos plus beaux gants…

Je ne vous mentirai pas : à chaque fois que je me suis mise devant l’évier depuis, j’ai systématiquement poussé un grand soupir d’agacement. Pourtant, tout récemment, quelque chose m’a frappé. Alors qu’en ce moment, je suis en train de jongler entre différents projets, et que je tente de maitriser l’art d’être multitâches (je « tente », car c’est bien difficile – ce n’est d’ailleurs sans doute pas souhaitable-, même pour une femme ;)), l’un des rares moments où je ne fais rien d’autre que la tache que je suis en train d’accomplir est bien celui de la vaisselle. Les mains prises et face au mur, même si je le voulais, je ne pourrais pas faire autrement !

Lorsque je fais la vaisselle, mon esprit vagabonde, je pense à des idées d’articles parfois, à la journée à venir ou celle qui est passée… Je suis dans ma bulle.

Finalement, cette tâche que je déteste tant est devenue une occasion inespérée de me concentrer sur « mon moi intérieur » et de réfléchir…

Ne vous méprenez pas : dès que j’aurai la possibilité de remplacer mon défunt lave-vaisselle, je le ferai sans hésiter ! Mais d’ici là, je vous invite à profiter vous aussi de ces moments, ne serait-ce que de temps à autres… dans une société qui pousse à aller toujours plus vite, voyez la vaisselle comme une pause dans votre journée. Une pause en tête à tête avec vous même. Laissez votre esprit vagabonder, on ne sait jamais quelle grande idée pourrait vous sauter à l’esprit !

Votre témoignage m’intéresse !

Que vous partagiez ma « haine » de la vaisselle ou non, j’aimerais beaucoup avoir votre avis. Avez-vous vécu la même chose ? Est-ce qu’une activité que vous jugiez désagréable ou inutile vous a donné l’occasion de faire quelque chose d’inattendu ? Quels moments sont les plus propices pour laisser vagabonder votre esprit ?

Partagez votre expérience dans les commentaires !

Photo : Cielo de la Paz

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

20 Commentaires

  1. Laurence

    Bonjour !

    Je suis une passionnée de ces moments que nous offre la vie pour nous recentrer sur nous-mêmes !

    La vaisselle, c’est un acte de nettoyage qui peut être mental, aussi : enlever les résidus de nos vieux schémas comportementaux pour laisser place au vide étincelant du moment présent 🙂

    Merci pour cet article !

    Réponse
  2. Anthony

    La cuisine ! Alors qu’avant je préférais réchauffer un plat cuisiné ou faire un truc rapide histoire de ne pas perdre de temps, maintenant que je fais à nouveau attention à ce que je mange, je prends un énorme plaisir à cuisiner chaque soir.
    Et puis finalement, ce temps passé devant les fourneaux m’empechent de faire quoi ? Regarder la télé, procrastiner devant mon ordinateur en surfant de site en site ? Une fois la cuisine faite, le repas consommé et la vaisselle nettoyée (car même si j’ai un lave-vaiselle, la cuisine demande beaucoup d’ustensiles qui ne passent pas la machine), je peux alors me concentrer à mes différentes taches, et vu que je n’ai plus autant de temps disponibles, je dois d’autant plus me focaliser sur ce qui est vraiment important.
    Bref, je suis gagnant des deux cotés 🙂

    Réponse
  3. Dimitri

    Etant commis en cuisine, j ai pour ma part toujours aime être à la plonge pour les mêmes raison que vous : recentrage sur les plats déjà envoyés. Et planification du reste à faire…

    Réponse
  4. christophe

    Bonjour Joanne,

    votre article m’a fait réagir et c’est là aussi l’intêret d’un blog. 😉

    Je suis assez d’accord avec Laurence. Le fait de faire la vaisselle tout comme les autres tâches de la journée, sont de bons moments pour se concentrer sur la tâche en elle même et d’arrêter si je puis dire, de penser (c’est impossible à part être moine bouddhiste). C’est ainsi ramener son mental au calme.

    Pour le multitache, je dirais que c’est un des maux de notre siècle. On a formaté des gens pour qu’ils soient multitaches et on se retrouve avec des gens qui butinent de tâche en tâche dans jamais les faire complètement et qui sont incapables de se focaliser sur quelque chose. Au final c’est le meilleur moyen de faire un burnout (je sais de quoi je parle…).

    Enfin pour le minimalisme même si il est vrai que s’il on rentre dans les détails on peut noter des différences entre Leo Babauta , Joshua Fields Millburn & Ryan Nicodemus, Joshua Becker, sur la forme ils sont unanimes, se poser la question du réel besoin de tel ou tel objet. Si on peut le faire par nous même, et économiser de l’argent pour quelque chose qui en vaut vraiment la peine (faire plaisir au sien par ex…) autant de ne pas acheter.

    Bonne journée.

    Christophe

    Réponse
  5. david

    Bonjour
    Oui, qu’est ce que c’est zen de faire la vaisselle, j’ai remarqué pour ma part que j’étais hyper relax et hyper détendu lors de cet exercice!

    Réponse
  6. Kowalsky

    Pour ma part, si je peux éviter de faire la vaisselle, je le fais, par contre je prends ma pause bulle quand j’épluche les légumes. 🙂

    D’un autre coté, un lave-vaisselle fait faire des économies d’eau. Enfin c’est valable pour ceusses qui comme moi laissent couler l’eau. De toute façon, j’n’ai jamais compris comment on pouvait faire la vaisselle dans un seul bac sans changer d’eau.

    Accessoirement, si ça peut te dépanner j’ai un mini lave-vaisselle qui traine à la cave depuis mon dernier déménagement, faut juste passer le récupérer.

    Mais j’hésite fortement à te le prêter car je ne voudrais pas te gâcher tes moments de zénitude 😀

    Réponse
  7. delphine

    La vaisselle !!!! bof, bof, c’est pas ce que je préfère !!!!!! (j’ai un lave-vaisselle !!!! mais il ne fait pas tout quand même !!!!! hi hi !!!), je trouve cette idée très bonne, voir le coté positif d’une tâche « ingrate »… par contre, je ne peux m’y atteler, peu importe la situation dans laquelle je suis, mon esprit est en constante divaguation !!!!! je ne m’arrête jamais de penser, je n’y arrive pas, et c’est très fatiguant !!!!! il m’arrive de discuter avec quelqu’un et de me rendre compte au bout d’un moment, que je ne sais absolument pas de quoi on a parlé !!!!! il m’est impossible de lire un livre, autre exemple, au bout de 10/15 pages, je réalise que je ne sais pas du tout ce que mon livre raconte !!!!! et je suis obligée de le recommencer à zéro, du coup, je ne lis pas !!!!! ça m’évite de perdre du temps !!!!
    au moment même où j’écris, je me rend compte que je suis ailleurs, et je suis obligée de me relire pour voir ce que j’ai écris…!!!! c’est grave docteur ??? La chose la pire que je hais le plus, c’est faire les courses !!!!!!!!!! comme je suis dans mes pensées, je perds du temps et oublie souvent pleins de choses, il faut que je vérifie mon caddie à plusieurs reprises !!! en fait, c’est peut-être un problème de concentration ??? je ne sais pas…
    bonne soirée et à bientôt…;)
    bises
    delphine

    Réponse
  8. Axel

    C’est intéressant et je me rend compte aujourd’hui que ces tâches comme faire la vaisselle, étendre le linge, ranger ses affaires font parties de ses activités qui nous permettent de nous concentrer que sur elles même et donc de se sentir, plus léger. De plus, il m’arrive même de réaliser l’une de ces tâches lorsqu’une autre (liées à mes projets) m’incombe.

    Y voir là une forme de procrastination, il y a des chances oui…

    Réponse
    • Joanne Tatham

      @Laurence Effectivement, nettoyer, tout comme désencombrer son intérieur, c’est faire la même chose dans sa tête 🙂

      @Anthony Bel exemple que la cuisine… je ne suis pas une grande pratiquante, mais j’apprécie parfois la concentration que cela m’offre : dans ces moments là je suis tellement focalisée sur ma tâche que je me vide l’esprit des soucis du quotidien !

      @Yann Effectivement, pour se motiver à faire certaines choses, se focaliser sur l’objectif final est une bonne chose. Merci pour ton commentaire et ton attention 😉

      @Dimitri Recentrage et planification : excellent résumé !

      @christophe Je suis entièrement d’accord avec le multitâches, on ne peut pas tout faire bien si l’on fait tout en même temps. Attention toutefois de ne pas confondre une personne multitâches et un scanneur. Dans le deuxième cas, avec un peu d’organisation, on arrive très bien à « s’en sortir« .

      Pour le minimalisme, tu rejoins finalement ce que je dis : chacun voit midi à sa porte. Je ne vais pas acheter un lave vaisselle si j’ai mieux à faire de mon argent. Et si le lave vaisselle me permet de passer plus de temps à faire des choses vraiment importantes, alors moi, je le prends. Pour rester sur l’aspect financier, voir ma réponse ci dessous à Kowalsky 😉

      @david Merci pour ton commentaire 🙂

      @Kowalsky Moi non plus, je ne comprends pas comme on peut laver la vaisselle sans changer l’eau… J’ai vu ça il y a quelques temps dans un bar, le barman a mis des verres dans l’eau (sale) a frotté sur une éponge, et les verres repartaient pour les nouveaux clients. Berk!
      Entièrement d’accord avec toi pour les économies d’eau. Pour moi, « ya pas photo » ! J’ajouterais également une économie de produit… J’ai la certitude d’en utiliser plus lorsque je lave à la main.

      @Delphine C’est super d’avoir plein d’idées ! Mais effectivement, si cela t’empêche de te concentrer et que ça t’épuise, ça doit être embêtant… En as-tu parlé à un médecin ? Peut-être que quelque chose se cache derrière ? Bon courage !

      @Axel Ah… oui ça ressemble à de la procrastination déguisée. Mais je ne te jetterai pas la pierre, tu n’es pas le seul (sauf que je ne « fuis » pas dans les tâches ménagères ;)) ! Mais en même temps, il faut bien accomplir ces tâches, ce n’est pas comme si tu procrastinais en faisant des choses complètement inutiles (sauf si tu laves de la vaisselle propre, bien entendu ;))

      Réponse
  9. Fajr Breeze

    C’est vrai que de nombreuses tâches anodines régulent notre humeur quotidienne au fur et à mesure que l’on apprend à l’apprécier à sa juste valeur.

    Réponse
  10. Mary

    Pour moi faire la vaisselle c’est sans plus, aussi j’ai décidé de prendre cet instant comme un moment privilégié, pour me centrer sur moi et j’en profite aussi pour faire mes affirmations positives.

    Réponse
  11. Jean Artel

    Il y a bien longtemps, j’ai lu dans un livre de SUZUKI, je crois, que la vaisselle pouvait mener au satori ; bien évidemment, c’était sûrement du 64ème degré ! et j’ai mis bien longtemps à comprendre que c’était beaucoup plus simple, et à prendre au 1er degré. La vaisselle est aujourd’hui pour moi une manière de zazen, avec un rythme ralenti, un dos bien droit, presque un rite,où chaque objet retrouve sa place, jusqu’à l’évier qui doit finir tout propre, sans la moindre goutte …
    Je reprends à mon compte ce qu’a dit Laurence : »La vaisselle, c’est un acte de nettoyage qui peut être mental, aussi : enlever les résidus de nos vieux schémas comportementaux pour laisser place au vide étincelant du moment présent 🙂 ».
    Laisser place au vide étincelant du moment présent … ce sera mon mot du jour, merci Laurence 😉

    Réponse
  12. Axel

    Non je ne suis pas spécialement un grand fan de la vaisselle non plus. Au final, mieux vaut les faire, je suis d’accord, mais il ne faut pas que ce soit une excuse pour ne pas faire la tâche « pénible ».

    Réponse
  13. Julien

    Ton article m’aura mit le sourire au lèvre Joanne !

    Nettoyer la vaisselle, ou faire le ménage, c’est aussi un moyen aussi d’évacuer le stress. Ce que ne fait pas la lave vaisselle !

    Personnellement je nettoie ma vaisselle à la main, tout les jours, sinon je peut vite me retrouver débordé 🙂

    Réponse
  14. Caroline

    J’ai découvert votre blog hier. J’ai tout parcouru depuis, carnet et crayon à a main. Je me suis reconnue à chaque page et ai surtout pris un grand coup de boost dans les dents !

    Un seul mot : merci 🙂

    Réponse
  15. kategriss

    Personnellement je n’ai pas (plus) de lave vaisselle, c’est mon mari qui la fait.

    Par contre l’un des moments où je peux « enfin » lâcher prise, ne pas faire 3 choses en même temps et ne pas être dérangée, c’est quand je me couche. Et c’est en fait super frustrant car quand je suis au lit, je pense à 1000 choses du coup parfois je mets 10mn ou même une demie heure pour m’endormir, dur dur.

    Parfois j’emmène un petit carnet et j’y note (à l’aveugle pour ne pas rallumer la lumière) mes idées. Mais c’est finalement assez rare. Je me dis bien (à peu près une fois tous les deux jours) qu’il faudrait que je me couche 10mn plus tard pour penser tranquille et noter mes idées, mais comme toujours je n’y arrive jamais.

    Bref avoir des temps morts où il n’y a rien pour nous exciter et nous déranger est une très bonne chose.
    Après ce n’est pas pour autant que je ferais la vaisselle 😛 XD

    Réponse
  16. Yann

    Il aussi possible de mettre son lave vaisselle en route et de s’assoir en l’écoutant tourner tout en caressant son chat… de profiter de ce temps de luxe absolu ou une machine accompli une tache physique à votre place, savourer ce luxe en être satisfait. Et… ne rien faire, même ne pas penser, juste être là et gouter la vie la savourer comme une sucrerie le temps d’un moment dans le présent. Nous passons notre vie d’une tache à l’autre poursuivant ces choses que nous achetons pour « gagner du temps » véhicules, machines en tous genre méthodes pour ceci ou cela. Et un fois ses chose acquises le temps soit disant « gagné » est dilapidé dans une autre activité souvent vaine. C’est de la folie. La plupart des gens ne vivent pas -ils passent leur temps – ou remplissent le temps.
    « le vrai luxe c’est de vivre – seulement vivre tout simplement « 

    Réponse
  17. Joanne Tatham

    Merci à tous pour vos commentaires !

    @kategriss j’aimerais bien que mon mari soit le seul à s’en occuper, mais il aime la faire autant que moi alors on partage 😉

    @Yann Très juste ! Il est vrai que le son du lave vaisselle peut être très apaisant, voilà une bien belle « idée simple dérivée » 🙂

    Réponse
  18. Corinne

    Bonjour Joanne,
    C’est Grégory qui m’envoie sur ton article, il y a longtemps que je ne suis pas venue sur ton blog…
    Moi, c’est le repassage qui me fait faire une pause. J’ai du mal à m’arrêter mais devant les corbeilles pleines, je finis par m’y mettre et cela me permet de ralentir dans ma tête !!

    Réponse

Trackbacks/Pingbacks

  1. Ma revue du web #9 | Deviendra grand - [...] Tatham, du blog Vie Simple, nous parle des problèmes de son lave-vaisselle et de son aversion pour la vaisselle. Ce…

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.