fbpx

Ralentir ou persister ?

par | 2 commentaires

Ralentir ou persister

La semaine dernière, je t’expliquais à quel point c’est génial et important de savoir ralentir.

Je n’ai pas changé d’opinion sur le sujet entre temps, mais je me dois de préciser une chose : ce n’est pas parce que tu as envie de ralentir que tu en as besoin.

Parfois, c’est justement l’indicateur que tu as, au contraire, besoin d’aller à l’encontre de ce désir de ralentir, pour pousser un peu plus loin.

Pourquoi ? Parce qu’on rencontre toutes des résistances. En particulier en tant qu’entrepreneure.
On a peur, sans même s’en rendre compte. On a des croyances limitantes. Des blocages à propos de l’argent, de la réussite, et j’en passe.

Ces blocages jouent contre ce que tu désires vraiment pour ton business et ta vie. Ces blocages te poussent à t’auto saboter.

Et ils sont particulièrement malins, puisque très souvent, ils se déguisent.
Perfectionnisme, fatigue physique, procrastination… derrière ces mots se cachent parfois peur de l’échec, peur de la réussite, croyances limitantes à propos de l’argent, et j’en passe !

Évidemment, la question est : comment parvenir à faire la différence entre un besoin de ralentir et un blocage ?

Je ne peux malheureusement pas répondre à cette question à ta place. Tu vas devoir creuser. Analyser. Identifier des schémas qui se répètent.

Et bien entendu… être honnête avec toi-même. Le tout, sans t’auto flageller, sans culpabiliser.

Plus facile à dire qu’à faire, hein ?

Mais en fait, tout commence par se poser les bonnes questions avant de te forcer à pousser plus loin : est-ce que j’ai tendance à reproduire ce schéma encore et encore ? est-ce que dans le même temps je me plains de toujours buter contre le même plafond (financier, ou en nombre de clients par exemple) ?

Évidemment, si tu es épuisée, je ne vais pas te dire de t’épuiser plus. Mais peut-être t’épuises-tu toujours en faisant la même chose, pour obtenir le même résultat… qui ne te satisfait pas. Et peut-être que c’est parce que tu t’auto-sabotes en amont, à cause d’un blocage !

Identifie le blocage. Travaille dessus. Supprime-le.
Puis revois ta façon de faire pour, en amont, t’assurer de meilleurs résultats.

Tout se prépare, tout se transforme, rien n’est une fatalité ! Mais tu ne peux pas te permettre de te contenter de fermer les yeux sur ce qui ne va pas bien et espérer obtenir les résultats que tu désires.

Ouvre les yeux. Interroge-toi. Change les choses. Ça fera toute la différence.

 

 

 

Apaisée, Reconnectée & Inspirée

Tu entres – ou souhaites entrer – dans une nouvelle saison de ta vie/ton activité et…
Tu souhaiterais te sentir sereine, solide et alignée ?
Tu ressens le besoin d’apporter plus de calme dans ton quotidien ?
Tu aimerais te reconnecter simplement à toi-même & à tes désirs ?
Tu te sens appelée à t’appuyer sur les énergies qui t’entourent pour (re)trouver et honorer ton flow ?

…Cette Expérience en ligne a été conçue pour toi !

À propos de Joanne Tatham

À propos de Joanne Tatham

Rédactrice Web et Consultante en stratégie de contenu, Joanne aide les entreprises à augmenter leur visibilité sur les moteurs de recherche à long terme grâce à des contenus web optimisés.

Coach en Communication Digitale et en Développement Personnel, elle aide également les entrepreneures solo, créatives passionnées, artistes engagées, et accompagnantes investies à déployer leur présence en ligne et à faire face aux challenges de l’entrepreneuriat avec plus de sérénité.

Amatrice de simplicité, elle est également l’auteure du livre « J’arrête le superflu ! » (éditions Eyrolles).

Pour en savoir plus à propos de Joanne, clique ici »

 

2 Commentaires

  1. Judith

    Merci Joanne pour ce complément à ton précédent article. En quelque sorte, tu nous conseilles de ralentir différemment. Je crois aussi en effet que quand notre business ne tourne pas rond, savoir se « poser » un instant et réfléchir à la situation et à des alternatives. C’est ce qu’on appelle l’agilité. Comme un écureuil, on rebondit de branche en branche pour atteindre les belles noisettes tout en haut de l’arbre. Et puis, si on a la chance de réfléchir à tout ça au bord d’une piscine les doigts de pieds en éventail, c’est encore mieux !

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.