Ces obstacles récurrents

Ces obstacles récurrents

Une part de moi a encore peur d’être visible. Une part de moi a encore peur d’entrer dans sa puissance. J’en ai pris conscience récemment. Ce ne sont pas des paroles en l’air. Et je sais que ça pourrait être contre productif de le dire publiquement. Après tout, j’aide des femmes à dépasser cette peur ! A retrouver confiance en elles ! A se connecter à leur puissance ! Comment pourrais-je faire une chose pareille si j’ai encore moi-même peur d’être visible, même un peu ? Si j’ai peur d’entrer dans ma puissance, même un peu ? La vérité c’est que :...
L’art de transformer un échec en réussite

L’art de transformer un échec en réussite

Nous étions à la moitié de nos vacances, et déjà, je regrettais. Jusque là, rien ne s’était déroulé comme prévu. Peu de calme, pas de lecture au soleil, ni de randonnée… Je mangeais trop et j’étais fatiguée. Et pour couronner le tout, j’avais complètement lâché mon programme sportif ! Je l’avais senti venir, pourtant. Je savais que je filais un mauvais coton. La passion. L’obsession. De grands classiques chez moi lorsque je me lance dans un nouveau projet. Car oui, j’ai eu la brillante idée de me lancer dans un nouveau projet juste avant ces vacances… d’ordre personnel, mais tout de même...
Tu n’es pas obligée de subir… ni de tout envoyer valser

Tu n’es pas obligée de subir… ni de tout envoyer valser

Parfois, ce n’est pas tout à fait la lune. Parfois, ce n’est pas juste la lune. Parfois, c’est simplement la vie… et tout un tas de choses qui se produisent dans le monde « invisible » (mais est-il vraiment invisible ? ça pourrait être l’objet d’un autre texte) Que tu suives ton cycle ou pas, Que tu suives les cycles des saisons ou pas, Que tu suives les cycles de la lune ou pas… Les cycles ont lieu. Les transformations opèrent. Quoi qu’il arrive. Qu’on le veuille ou pas. C’est inévitable. Tu évolues. A toi de décider comment tu souhaites vivre ces transformations : les yeux (y compris le troisième !) grands ouverts, en conscience… ou bien sans savoir ni comprendre ce qui se...
La permission de ne rien faire

La permission de ne rien faire

La semaine prochaine, à partir de ce soir en réalité, je débranche de mon business. Complètement. Pendant environ 10 jours. Je ne me souviens pas de la dernière fois que j’ai fait ça. J’ai un excellent équilibre vie pro-vie perso, mais mon business est mon bébé, ma passion, ma mission de vie – j’y pense en permanence, de jour comme de nuit, et m’en séparer plus de 3-4 jours n’est pas facile pour moi. J’ai toujours de nouvelles idées, de nouvelles envies, de nouvelle transmissions à partager… Mais je connais également l’importance des coupures. Des vraies coupures. La semaine prochaine, donc, je romps avec mes habitudes et je termine un cycle : je n’écrirai pas d’article, n’enverrai pas de newsletter, n’enregistrerai pas de vidéo ou de masterclass, ne travaillerai pas sur mon marketing ni n’accompagnerai mes...
Cette petite parcelle

Cette petite parcelle

Ça fait longtemps, maintenant, que je n’accompagne plus tout à fait comme j’y ai été formée. Ça fait un moment, d’ailleurs, que je ne sais plus quoi faire de l’étiquette de coach – la conserver ? m’en séparer ? J’utilise le coaching comme une méthode parmi d’autres, mais « Coach » n’est plus ma fonction principale. Je guide, principalement. Mais pas forcément là où l’on pourrait penser. Je guide peu, finalement, vers un objectif, une ligne d’arrivée – même si le travail que l’on fait avec moi amène vers le dit objectif. L’objectif n’est pas important à mes yeux. L’objectif n’est pas…...