“Tu serais pas enceinte ?” est le nouveau “T’as tes règles ou quoi ?”

“Tu serais pas enceinte ?” est le nouveau “T’as tes règles ou quoi ?”

Ça fait des années que je n’ai plus droit au fameux « Ben t’as tes règles ou quoi ? » lorsque je suis de mauvaise humeur. Heureusement, d’ailleurs : ça a le don de vraiment m’énerver. En revanche, j’ai régulièrement droit, plusieurs fois par an, et déjà 3 fois cette année (c’est à dire 3 fois en 15 jours), à quelque chose du genre « Tiens, tu ne serais pas enceinte ? ». Et je crois que ça m’énerve encore plus. Depuis l’âge de 30 ans, je remarque une sorte d’obsession grandissante pour la grossesse. Du moins, la...
Mon pourquoi, notre destinée

Mon pourquoi, notre destinée

Pourquoi je fais ce que je fais ? Pourquoi je travaille sur l’empowerment {du} féminin ? Pourquoi je tiens à aider les femmes à récupérer leur pouvoir, à libérer leur puissance, à être vraiment visibles et à passer au niveau supérieur ? Parce qu’il est temps que nous cessions de croire aux mensonges que l’on a cherché à nous faire avaler depuis toujours. Des générations étouffées, réduites au silence. Des siècles à nous diminuer, nous diviser, nous faire croire que nous sommes faibles, que nous ne pouvons pas faire ce que nous désirons, que nous ne sommes pas assez bien. La vérité, c’est que tout est...
Le vrai travail

Le vrai travail

Je me suis trompée… J’ai cru qu’il suffisait de le vouloir, de se fixer des objectifs ambitieux et de travailler avec un-e coach. J’ai cru que je faisais suffisamment. J’ai cru que je faisais tout. Mais non. Je ne faisais pas le VRAI travail. Le travail profond, personnel, spirituel, qui dépasse les stratégies. Le travail qui transforme vraiment, celui qui fait la différence : me reconnecter à mon Essence, à ma puissance, à celle de toutes ces femmes qui avant moi ont déplacé des montagnes. M’aligner. De mon point de départ à ma grande vision. De qui je suis à celle que je désire...
Transforme tes « si » en « quand »

Transforme tes « si » en « quand »

J’ai passé la majeure partie de ma vie à commencer mes phrases par « Si ». « Si je réussis à … » « Si j’ai suffisamment de… » « S’il se passe… » Je pensais m’ouvrir aux possibilités. Et ce n’était pas faux ! Sauf que je ne m’ouvrais pas vraiment aux possibilités qui m’intéressaient. Je m’ouvrais à la possibilité d’échouer. A la possibilité que ce que je désirais ne se produise pas. Que ce pour quoi je travaillais ne porte pas ses fruits. C’était une option. Il m’a fallu du temps pour le comprendre et le réaliser concrètement mais… Si c’est une option, c’est une option...